Acquitté, mais jean pierre BEMBA ne sera pas remis en liberté immédiatement.

Selon la juge Christine Van den WYNGAERT qui  renseigne  que ce dernier  ne serais pas libéré immédiatement car il est poursuivi dans l’affaire portant sur la subornation de témoins.

Il faut dire que la décision de trois juges sur cinq suffit pour le faire acquitter, mais pas pour le faire libérer immédiatement. Car comme l’a rappelé la présidente de la Cour, Jean-Pierre Bemba est poursuivi dans une seconde affaire pour subornation de 14 témoins.

Autant dire qu’il Il avait été condamné à un an de prison en première instance, l’appel est pendant.

Elle signale qu’Il « demeurera en détention eu égard à une autre affaire dans laquelle il a été déclaré coupable d’atteintes à l’administration de la justice, dans l’attente d’une décision de la Chambre de première instance VII », a précisé la Chambre d’appel de la CPI. La Chambre d’appel estime cependant « qu’il n’y a pas lieu de le maintenir en détention » et exhorte les juges de première instance à « examiner d’urgence » la mise en liberté.

Il faut dire qu’il a été Condamné en première instance à 18 ans de prison pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba a été acquitté en appel ce vendredi 8 juin .

BNC

Partager l'article....
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rcongonews