Dernières nouvelles

RDC : Le Plan B de La Communauté Internationale.

Jean-Michel de WAELE professeur de sciences politiques à l’Université libre de Belgique (ULB), révèle en  expliquant  noir sur blanc le plan B des occidentaux.

Il faut dire que  ce plan est selon plusieurs analystes, la balkanisation de la RDC en plusieurs petits pays avec diverses obédiences :

  • le Katanga (pour la Belgique),
  • le Grand Kivu (Nord-Kivu, Sud-Kivu et Maniema) plus l’ex Province Orientale (pour les USA, Canada, Angleterre, Australie),
  • Le Centre donc le Grand Kasaï (Chine, Russie)
  • l’Ouest du pays donc Kinshasa, Kongo Central, l’e Grand Bandundu et le Grand Equateur (pour l’Union Européenne).

 

Selon des sources généralement bien informées, cette partition de la RDC se heurte depuis l’assassinat de Mzee LDK à la résistance du peuple congolais uni par la souffrance et la fierté d’être congolais (ou zaïroise) insufflée dans la conscience congolaise pendant les 32 ans de règne du dictateur Mobutu alors enfant chéri de la troïka USA-France-Belgique et les 4 ans de règne du soldat du peuple Mzee LDK.

Il est a remarqué qu’avant 1+4,  la partie centrale et occidentale était dirigée par le gouvernement, Le Nord-Ouest par L’Ouganda et l’Est par le Rwanda.

Il sied de dire que  la Xénophobie et le régionalisme qui est à son comble déjà en RDC, les gens de l’Est ou les Swahili phones veulent KAMERHE, MATATA, les gens du KATANGA veulent KATUMBI, les gens du centre veulent TSHILOMBO et la majeure partie de l’Ouest veulent jean Pierre BEMBA.

Les observateurs avertis en appelle à  ouvrir grandement les yeux face à cette situation car les occidentaux ont un plan machiavélique pour cette grande nation de Lumumba, de Kimbangu et de LD KABILA.

BNC

Partager l'article....
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

2 commentaires

  1. La déstabilisationde la RDC, concoctée secrètement par l’Occident, est le résultat de leur plan machiavélique. Leurs objectifs non affichés :
    – maintenir la RDC, grand pourvoyeur des matières, sous leur contrôle pour exploiter impunément ses richesses. Bref mieux assouvir leurs intérêts économiques. Le peuple congolais , conscient de ce qui se trame en coulisse, est aujourd’hui plus que jamais nationaliste.

    – diviser le pays et se partager le gâteau. Seulement, ils doivent être conscients que le peuple congolais de la triste époque de la conférence de Berlin n’est pas celle d’aujourd’hui. La RDC n’est plus un gâteau à se partager.

  2. L’époque de la conférence de Berlin au cours de la quelle l’Occident s’est partagé l’Afrique comme un gâteau est aujourd’hui révolue. Ils ont l’intention de rééditer  » l’exploit  » en RDC.
    Leur plan machiavélique est voué à l’échec. Le peuple congolais est plus que jamais nationaliste.
    Les cas de l’Irak, de la Lybie… sont révélateurs.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

rcongo

GRATUIT
VOIR