RDC : Retour de Moïse Katumbi sous escorte américaine fait polémique à KINSHASA !

D’après nos sources, Moïse Katumbi ne viendra pas avec son jet personnel au risque de se voir refuser l’autorisation d’atterrir sur le sol congolais.

Et pour contourner cette difficulté, le président d’Ensemble pour le Changement utilisera, confirment ces sources la compagnie South Africain Airways (SAA).

Moïse Katumbi sous escorte américaine !

Le candidat de l’opposition à la présidentielle de décembre 2018, le Chairman Charismatique président Moïse Katumbi, ne désarme pas malgré toutes les menaces judiciaires qui pèsent sur lui.

Il faut dire que le Charismatique président Moïse Katumbi tient mordicus à rentrer à Kinshasa, apprend-t-on, en s’appuyant sur l’aide des Etats-Unis d’Amérique.

A expliqué Jacky NDALA, Secrétaire Adjoint de la Ligue de jeunes, avant de rappeler que Katumbi sera de retour au pays d’ici le 8 août. “C’est confirmé, le président [Moïse Katumbi] rentre à Kinshasa par son avion privé”, a dit sous anonymat un proche De Katumbi.

Au sujet de garanties sécuritaires, “ses deux véhicules blindés sont déjà arrivés, et puis nous avons pris toutes les mesures pour ça, nous faisons la politique”, a rassuré une autre source.

« Je ferai campagne au pays car c’est mon droit, mon devoir. Entre le 24/07 et le 08/08 je serai à Kin pour m’enrôler”, avait dit le 25 juin Moise Katumbi au cours de sa session questions-réponses sur twitter.

Des sources proches de Président Moise Katumbi signale que le président de la Plateforme « Ensemble pour le Changement », planifie de rentrer la semaine prochaine comme annoncé récemment par lui-même aux mamans de la Diaspora à Bruxelles et longtemps par sa plateforme, mais cette fois-ci avec une trentaine de personnalités étrangères.

Signalons que nos sources affirment que ces personnalités étrangères qui devraient accompagner l’ancien gouverneur du Katanga durant son voyage en vue de déposer sa candidature à la magistrature suprême, sont américaines. Interviendront-elles au cas où les autorités congolaises essaieraient de bloquer Moïse Katumbi ?

BNC

Share via