Dernières nouvelles

Désigné dauphin de KABILA: Emanuel SHADARY saura-t-il faire face aux poids lourds de l’opposition?

L’ancien ministre de l’intérieur, aujourd’hui secrétaire permanent du PPRD, Emmanuel RAMAZANI SHADARY vient d’être désigné candidat du FCC aux prochaines élections présidentielles.

Donc c’est bien lui le dauphin de Kabila tant attendu. C’est officiel, car l’annonce vient finalement d’être faite par Lambert Mende OMALANGA, le ministre des Médias et Porte-parole du Gouvernement. SHADARY saura-t-il faire face aux poids lourds de l’opposition qui ont fortement pignon sur rue, dont Jean-Pierre Bemba, Felix TSHILOMBO TSHISEKEDI, Martin FAYULU, MATUNGULU…? Poser cette question c’est déjà y répondre.

Mobilisateur, dynamique, homme de terrain, Emmanuel RAMAZANI SHADARY l’est. Mais il lui faut plus que cela pour gagner la présidentielle dans ce contexte particulier que connaît actuellement la RDC. Lui qui n’a pas bonne presse dans l’opinion.

« TOUCHE PAS À MON 2020  » N’ A PAS QU’ÉTAIT UN SLOGAN Qu’à cela ne tienne.

Des congolais qui ne juraient que par l’alternance politique à la tête du pays ont de quoi pousser un ouf de soulagement. Ce choix quoique contesté à ceci de particulier qu’il permet au moins aux communs des congolais de se rassurer que Kabila ne se représentera pas. Mieux, le 220 de la constitution sera respecté. Au-delà de ce soulagement apparent, il y’a de quoi s’interroger sur l’autre revers de la carte. Pourquoi ce choix sur SHADARY? C’est cela toute la question.

Dans l’hypothèse où le candidat FCC venait à remporter les élections, ne tendons-nous pas vers un dirigeant d’étiquette, qui du reste sera téléguidé par l’ombre de Kabila. Voilà une autre question qui doit faire réfléchir. Tout compte fait, vu de plusieurs analystes, Emmanuel SHADARY n’a pas beaucoup de chances de remporter les suffrages. Une hypothèse qui ne doit cependant pas pousser les politiques de l’opposition à dormir sur leurs lauriers. Ils doivent mettre en place des bonnes stratégies afin de fiabiliser la machine à voter, mieux battre campagne électorale et pourquoi pas conglomérer leurs forces autour de l’un de leurs dont la candidature sera validée par la CENI.

PARCOURS SHADARY

Né en 1958, Emmanuel RAMAZANI SHADARY est père de 8 enfants. Il est élu député national dans la circonscription de KABAMBARE (Maniema). Il a par le passé été président du groupe parlementaire du PPRD, ministre de l’intérieur et sécurité et actuellement secrétaire permanent du PPRD, parti au pouvoir. L’annonce de sa désignation comme dauphin de Kabila intervient à quelques heures de la fin du dépôt de candidature à la présidentielle. C’est dire qu’il est parmi les derniers candidats qu’attendent la Centrale électorale, après Adoplhe MUZITU, Samy BADIBANGA et Martin FAYULU qui ont déposé leurs candidatures ce mercredi 8 août.

Orly-Darel NGIAMBUKULU, analyste communicant

Partager l'article....
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

rcongo

GRATUIT
VOIR