Dernières nouvelles

RDC : le PPRD a géré la République « de manière chaotique pendant 17 ans », selon Jacques DJOLI.

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) se réjouit du choix de Joseph Kabila de respecter la constitution en ne briguant pas un troisième mandant. Dans une déclaration faite mercredi 8 août, le sénateur Jacques DJOLI a estimé qu’après avoir été aux affaires pendant 17 ans, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) n’a plus rien à proposer au peuple congolais.

« Avec toutes les forces de l’opposition, nous allons avoir la victoire finale pour avoir une autre alternative. Parce que dans l’autre camp, je ne vois pas quels sont les éléments nouveaux que le PPRD va amener après avoir géré de manière chaotique la République pendant 17 ans », a affirmé le sénateur Djoli.

Le chef de l’Etat, Joseph Kabila a désigné Emmanuel Ramazani Shadary comme le candidat du Front commun pour le Congo (FCC). Il devra batailler contre les candidats membres de l’opposition et les indépendants. Le vainqueur de la présidentielle de décembre 2018 succédera à Joseph Kabila au pouvoir depuis janvier 2001.

Jacques Djoli pense que la décision de Joseph Kabila est « une imposition de la loi fondamentale et de l’accord du 31 décembre. »

« Nous constatons que finalement, malgré les appels à la délinquance constitutionnelle, malgré les tentatives de toute sorte, la loi fondamentale s’est imposée, l’accord du 31 décembre aussi. La majorité a respecté la constitution et il n’y aura pas de troisième mandat. C’est un élément fondamental », a salué le sénateur du MLC.

P.A.A

Partager l'article....
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

rcongo

GRATUIT
VOIR