Election en RDC : Les premières machines à voter sont arrivées.


Le premier lot des machines à voter commandées en Corée du Sud est arrivé au port de Matadi, en RDC, samedi dernier. D’autres devront suivre progressivement dans les jours qui viennent. Mais cette machine à voter est toujours au centre de la controverse en RDC.

Selon les informations qui nous ont été livrées, sur une commande d’un peu plus de 135 000 machines à voter, 12 000 sont arrivées samedi au port de Matadi. Selon Corneille NANGAA, le président de la CENI, le reste de la commande sera livré de manière hebdomadaire à partir de Matadi et de deux autres ports, ceux de Mombasa, au Kenya, et de Dar es-Salaam, en Tanzanie. Pour le président de la CENI, tout sera prêt d’ici le 23 décembre, date prévue pour les élections.

Toujours pas l’unanimité

Il faut dire que cette machine à voter ne fait toujours pas l’unanimité au sein de l’opinion en RDC. L’opposition qui l’a surnommée « machine à voler» ou « machine à tricher » la rejette. « Nous attendons la réunion technique prévue mercredi avec la CENI pour voir comment NANGAA va nous convaincre pour l’utilisation de cette machine », a déclaré l’UNC Vital KAMEREHE, l’un des opposants candidats à la présidence de la République. Vital KAMERHE pose également la question de savoir comment et par quels moyens ces machines pourront acheminer dans les différentes régions du pays.

BNC