NDONDOBONI PAPY EST FORMEL : « Lorsqu’on veut détruire une Nation, il ne faut pas l’éduquer, il faut plutôt renforcer la corruption».

Le candidat N.33 à la députation provinciale dans la circonscription électorale de Lingwala NDONDOBONI NSANKOY Papy, membre co-fondateur du parti politique de l’opposition ORANGE, avocat au barreau de Kinshasa Gombe et conseil à la Cours Pénale Internationale  a, au cours d’un entretien avec la presse, fait savoir qu’il a préféré poser sa candidature à ce niveau puisque le développement de toutes les Nations commence à la base.

«Lorsqu’on veut implémenter un projet de développement, on doit le faire à la base puisque cela finira par atteindre la Nation entière».

Pour y arriver, poursuit-il : «Le projet de développement pour la Ville Province de Kinshasa se décline à plusieurs traits. D’abord Kinshasa une Ville bien gérée. Pour nous, la question de la bonne gouvernance est au centre de tout. Quand on gère bien, l’on sait avoir les ressources et la manière de les affecter convenablement au profit de bénéficiaire».

Une fois élu, le candidat NDONDOBONI Papy attend faire de la  Ville de Kinshasa puisqu’il considère la Commune de Lingwala comme un échantillon de celle-ci, une ville bien habitée.

«Dans le contexte actuel de la Ville Province de Kinshasa, nous estimons qu’il y a pas de bon projet  d’habitat. En étant gestionnaire de la ville, nous devons songer à avoir de grands projets d’habitat.

« A titre d’exemple, si aujourd’hui les autorités de la Ville de Kinshasa veulent mettre 10.000.000 de dollars Américains par an pour le projet d’habitat, la Ville serait capable de construire 500 maisons au cours d’une année. Ainsi au bout de dix ans, elle peut construire 5000 maisons. »

Et maitre NDONDOBONI d’ajouter : « Avec ce projet, l’on peut donner à la population kinoise ces maisons en crédit et au bout de dix ans, elle en deviendra le propriétaire. Quand on part de la moyenne que les congolais déboursent 200 dollars par mois pour le loyer et que sur une année quelqu’un peut payer 2400 dollars américains, au bout de dix ans il payera  24.000 dollars Américains et le cout de cette maison pourrait être de 20.000 dollars Américains. Au bout d’une année, il pourrait être en même de rembourser la dette  et l’Etat lui-même bénéficierait de dividendes».

A l’en croire, son parti politique Orange fait de la question de l’habitat une priorité.

«En terme de la Constitution, la question de l’habitat relève exclusivement de l’exécutif provincial».

Il a, aussi évoqué, le problème de sécurité dans la Ville Province de Kinshasa.

«Vu le caractère important de la situation sécuritaire dans sa plusieurs formes notamment l’éclairage public, la circulation routière et autres, il faut que les efforts soient mis ensemble ».

« Une Ville éduquée », NDONDOBONI en fait aussi son cheval de bataille.

« Pour nous, l’éducation reste une question aussi importante. Nous nous rendons compte qu’au bout de dix ans de gestion par l’actuel gouverneur, aucune école n’a été construite encore moins réhabilité alors que la Ville perçoit, en termes de ses frais, en moyenne 30 dollars par enfant. Dans ce cas, si l’on prend en moyenne 1.000.000 d’élève, c’est-à-dire les autorités provinciales perçoivent 30.000.000 de dollars par an. Et pourquoi n’est pas affecté 10.000.000 de dollars dans l’habitat et les 20.000.000 de dollars dans d’autres projets notamment dans l’insalubrité et  l’enseignement y compris. Malheureusement que ça n’a pas été fait. Lorsqu’on veut détruire une Nation, il  ne faut  pas l’éduquer, il faut plutôt renforcer la corruption ».

Toutes ces réalités sus évoquées présagent un avenir pas radieux pour la RDC.

C’est ainsi que Le candidat N.33 à la députation provinciale dans la circonscription électorale de Lingwala NDONDOBONI NSANKOY Papy demande à la population kinoise de manière générale de voter pour les Candidat du parti Orange qui a un leadership nouveau et transformateur.

 

                                                                                                                                                     SERGE MAVUNGU

Partager l'article....
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rcongonews