Thérèse OLENGA fait de besoins de base de la population son cheval de bataille

« Je ne me tairais point pour le Congo,je parlerai toujours pour lui et ma base ne sera jamais déçue ».
Ce propos sont de Madame OLENGA KALONDA Thérèse,candidate N.605 à la députation nationale dans la circonscription électorale de LUKUNGA tenu lors de sa rencontre avec sa base de la Commune de Lingwala, samedi 15 décembre 2018,à l’espace Bambole situé au croisement des avenues Kabambare et Mushi. « Je connais les problèmes de Lingwala,je vais les porter à cœur autant que je porterai les problèmes d’autres communes.L’occasion faisant le larron,OLENGA KALONDA Thérèse a placé un mot sur la gratuité de l’enseignement en RDC telle que voulu par le Chef de l’Etat Joseph KABILA KABANGE. « Un accent particulier va être mis sur cette question relative à l’enseignement.Ceci d’autant plus que j’ai évolué pendant longtemps dans ce secteur et j’en connais les limites« .

Et OLENGA KALONDA de renchérir: »Les pistes de solutions sont là mais il nous faut une loi spécifique pour soutenir la gratuité de l’enseignement pour que ça ne soit pas une gratuité slogan mais plutôt effective sur terrain qui respectera la qualité de l’enseignement et la gratuité pour tous.Nous pouvons atteindre cet objectif avec l’appui des autres députés« .

Dans une ambiance conviviale,la candidate N. 605 a fait savoir qu’elle fait de conditions dans lesquelles les femmes commerçantes exercent leurs activités, son cheval de bataille,en particulier et de l’amélioration de besoins sociaux de nos populations en général. « De fonds nécessaires seront alloués enfin de construire des marchés permettant à nos mamans de vendre leurs produits dans de très bonnes conditions ».

Ainsi,nos mamans seront épargnées de certaines maladies liées aux conditions dans lesquelles elles exercent leurs activités et autres accidents de circulation ». Madame OLENGA s’est dit préoccupée par la présence de tète d’érosions dans certains coins de Kinshasa,capitale de la République Démocratique du Congo. « Il est vrai que pour résorber ces problèmes d’érosion, les moyens financiers nécessaires doivent impérativement être alloués.Nous allons garder un œil sur l’enveloppe réservée quant à ce pendant le vote de loi financier« .

Pour Thérèse OLENGA KALONGA,cette situation doit vite être résolue,cela éviterait d’accroître le nombre de morts et de sans abris. »Pour arriver à toutes ces fins,poursuit-elle,je dois être tout le temps près de ma population,question de rapporter ses besoins auprès de décideurs et faire part à cette dernière l’évolution de leurs demandes.Cela ne peut être possible que si ma base m’accorde sa voix« .

SERGE MAVUNGU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rcongonews