RDC: première session de la nouvelle Assemblée nationale

La session inaugurale de la nouvelle Assemblée nationale de la République démocratique du Congo issue des élections du 30 décembre, s’est ouverte lundi à Kinshasa avec pour ordre du jour la mise en place de son bureau. La séance inaugurale a été présidée par Jean NGUVULU KHOJI, secrétaire général administratif de cette chambre basse (un non élu) qui, après l’appel nominal de tous les élus a procédé à l’installation des membres du bureau provisoire.

Le bureau provisoire est présidé par le doyen d’âge, Antoine-Gabriel KYUNGU Wa KUMWANZA, 80 ans, qui sera assisté par les deux benjamins : Jackson UHUSE ATINGOTO (26 ans) et Aminata NAMASIYA BAZEGO (25 ans).

Provisoirement, la chambre basse est constituée de 485 députés (435 hommes et 50 femmes), alors que 15 sièges sont encore à pourvoir. Au total, 434 députés étaient présents et 51 absents.

Les 15 sièges seront pourvus en mars lors d’élections dans les régions de Beni et BUTEMBO (est) et de YUMBI (ouest), où le scrutin du 30 décembre avait été suspendu pour des raisons sanitaires et sécuritaires.

Les recours relatifs aux contentieux des élections législatives devant la Cour constitutionnelle sont en cours jusqu’en mars. La mise en place du bureau définitif n’interviendra qu’après la publication des résultats définitifs par cette Cour, la plus haute instance judiciaire du pays.

  • NGUVULU a exhorté les députés à « ne pas sacrifier les intérêts de vos électeurs au profit des intérêts politiques » et « faire de l’Assemblée nationale un véritable temple de la démocratie ».

Les élections législatives se sont tenues en même temps que la présidentielle à un tour qui a proclamé vainqueur l’opposant Félix TSHISEKEDI. Les législatives ont en revanche été remportées par les partisans de l’ancien président Joseph Kabila, qui a cédé vendredi le fauteuil à son successeur.

BNC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rcongonews