Pour comprendre les Sanctions des USA envers la kabilie


La lettre du Département d’état Américain reconnaissant le nouveau président nommer par Kabila avait laissé une division et des frustrations au Département d’Etat. C’était poussé par l’ambassadeur Mike Hammer et un agent du département attaché à l’ambassade en RDC. Pour régler les choses, l’ambassadeur, certainement corrompue par la Kabilie et Félix Tshisekedi team, fut convoqué par ses supérieurs aux Etats Unis, où il a passé un séjour de deux semaines pour clarifier les choses.

Pour eux tous, y compris l’ambassadeur, c’est Martin Fayulu qui a gagné les élections et les Etats Unis ne voulait pas coopérer avec une personne qui a volé publiquement. Raison pour laquelle, le président nommé avait rapidement engagé un bureau de lobbying moyennant $90,000 par mois pour convaincre les dirigeants Américain de coopérer avec son gouvernement.

En sanctionnant Nangaa et sa bande de la CENI, en sanctionnant le président de la Cour Constitutionnelle Benoit Lwamba Bindu, le message est FORT et CLAIR.
Entre temps, Peter Pham vient d’atterrir en RDC et est immédiatement reçu par Félix Tshisekedi le nouveau président. Son message : Dialogue & Partage du pouvoir.
Message que nous devrions étudier, car notre demande est qu’il dégage avec Kabila pour laisser au soldat du peuple sa place OU peut être l’organisation des nouvelles élections avec une autre personne a la tête de la CENI.
À suivre…

Rcongonews

Partager l'article....
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rcongonews