LE FORCING, PRESSIONS ET SUPPLICATIONS DE CACH POUR RALLIER…


Le frère Honoré NGBANDA à sa cause viennent d’accoucher définitivement d’une souris ce lundi 11 Mars peu avant 10 h de Kinshasa et de Paris.
Nos sources proches de Félix Tshilombo qui nous surprennent avec cette information pour le moins inattendue, nous indiquent que le président de l’Udps a tenu, vaille que vaille à nommer le président de l’Apareco au poste de vice premier ministre, ministre de l’intérieur et de la Sécurité du territoire ; Poste qui lui reviendrait selon les accords FCC-CACH.
Après plusieurs semaines d’insistantes de la part du « président » (depuis le 08 Février) qui voulait surprendre tout le monde, l’ancien haut cadre de la deuxième république qui a toujours trouvé ennuyeux le forcing de CACH vient d’opposer, définitivement un refus catégorique.
Du coup, Félix Tshilombo qui est par ailleurs accusé de tribalisme à Kishasa du fait de la composition de son gouvernement parallèle, accuse à son tour la Diaspora Occidentale Congolaise de saborder toutes ses actions.
Du côté de l’Apareco, le cabinet du Frère Honoré se refuse de tout commentaire.
Échec et Matt.
Rcongonews

Rcongonews