LE FORCING, PRESSIONS ET SUPPLICATIONS DE CACH POUR RALLIER…


Le frère Honoré NGBANDA à sa cause viennent d’accoucher définitivement d’une souris ce lundi 11 Mars peu avant 10 h de Kinshasa et de Paris.
Nos sources proches de Félix Tshilombo qui nous surprennent avec cette information pour le moins inattendue, nous indiquent que le président de l’Udps a tenu, vaille que vaille à nommer le président de l’Apareco au poste de vice premier ministre, ministre de l’intérieur et de la Sécurité du territoire ; Poste qui lui reviendrait selon les accords FCC-CACH.
Après plusieurs semaines d’insistantes de la part du « président » (depuis le 08 Février) qui voulait surprendre tout le monde, l’ancien haut cadre de la deuxième république qui a toujours trouvé ennuyeux le forcing de CACH vient d’opposer, définitivement un refus catégorique.
Du coup, Félix Tshilombo qui est par ailleurs accusé de tribalisme à Kishasa du fait de la composition de son gouvernement parallèle, accuse à son tour la Diaspora Occidentale Congolaise de saborder toutes ses actions.
Du côté de l’Apareco, le cabinet du Frère Honoré se refuse de tout commentaire.
Échec et Matt.
Rcongonews

Partager l'article....
Share on Facebook
Facebook
Print this page
Print
Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rcongonews