Félix TSHISEKEDI est formel: »plus question des hommes en armes au service de gardiennage ».

Le Chef de l’État Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO a présidé la réunion du Conseil Supérieur de la Défense, samedi 13 avril 2019, à Lubumbashi.
Réunion au cours de laquelle, il a été constaté un déficit criant d’encadrement des hommes des troupes. A en croire le Ministre intérimaire de la Défense, Michel BONGO GO rapporteur de cette rencontre. Outre le premier aspect sous mentionné, il est fait état de certains éléments de police de l’armée tournés vers les détachements dans les gardiennages et dans les sociétés minières et l’insuffisance des moyens logistiques. Et Michel BONGONGO de renchérir: » le Conseil Supérieur de la Défense a décidé la suppression de tout détachement des policiers, des militaires ainsi que des éléments de la garde républicaine dans les gardiennages et dans les sociétés minières.
Il faut dire que cette décision ne concerne pas seulement le Haut-Katanga, mais toute l’étendue du territoire national ».
Serge MAVUNGU

Rcongonews