Un Malaise profond serait ressenti au sein du Journal Officiel

A l’origine du mal serait Wale LUFUNGULA, Directeur Général de cette structure étatique dépendant directement de la Présidence de la République.
L’homme aurait érigé le clientélisme et le népotisme en mode de gestion de valeur au Journal Officiel. De sources dignes de foi, il nous revient que Wale LUFUNGULA foulerait au pied les instructions du Chef de l’État interdisant le recrutement et le mouvement du personnel.
Wale LUFUNGULA aurait senti sa fin après la révocation de son collègue de l’ARPTC qu’il se serait porté candidat gouverneur de la province de la TSHOPO au mépris de la loi qui stipule que tout mandataire doit démissionner avant de déposer sa candidature. L’homme se serait servi de la caisse du Journal Officiel pour se faire élire. Les agents et cadres du Journal Officiel ne jurent qu’à l’implication personnelle du Chef de l’État pour l’amélioration de leur condition sociale.
Ils implorent le Président de la République de nommer un fils maison comme nouveau Directeur Général et le retour de la fonction du Directeur Général Adjoint pour plus de transparence dans la gestion de cette structure de l’État.
S.M Dossier à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rcongonews