RDC: Quel profil pour le prochain Premier Ministre au regard des enjeux actuels de la RDC ?

Comme l’exige la constitution, la République Démocratique du Congo aura dans les tous prochains jours un nouveau gouvernement, depuis l’accession de Félix Tshisekedi au pouvoir.

C’est dans cette optique que, notre rédaction a tendu le micro à deux Experts en Communication, question de savoir ce que pensent les intellectuels sur le profil et les qualités que devra avoir le prochain Chef du Gouvernement de la République en rapport bien évidemment avec les enjeux actuels pour hisser le pays très haut vers le développement économique.

Pour Giresse KAKULE expert en communication politique, marketing et management : « le prochain Premier Ministre doit être un technicien particulier qui a de l’empathie pour la population congolaise qui croupit dans la misère presque’ à 80%. Il doit également être quelqu’un qui ne pensera pas que développement économique du point de vue macro-économique, ce qui veut dire sa priorité devra être le social de la population. À savoir, l’amélioration des conditions salariales, de travail et du pouvoir d’achat de la population». Et de poursuivre que « le futur Chef du Gouvernement doit avoir un passé irréprochable en terme de gestion, il doit avoir fait des bons résultats dans le passé.

Il doit avoir une meilleure compréhension des arcanes de l’administration de notre pays et surtout la meilleure compréhension des enjeux liés au développement à même d’accompagner le Président de la République dans sa vision. Aussi, il doit être un homme ou une femme des valeurs, c’est à dire celui qui va s’engager aux côtés du Chef de l’Etat dans la lutte contre la corruption qui se trouve être l’un des plus grands maux qui sont entrain de ruiner notre développement ».

Orly-Darel NGIAMBUKULU, expert en communication des organisations et de développement par ailleurs estime que : « notre pays à ce stade précis requiert un redressement rigoureux sur tous les plans. Ceci étant, le futur locataire de la Primature ne doit pas être quelqu’un qui viendra se faire de l’argent un fois au pouvoir comme on a connu dans le passé.  Ensuite, il doit avant tout être quelqu’un qui est préoccupé par des questions liées au redressement de l’appareil judiciaire pour éradiquer la corruption. Il doit aussi être quelqu’un doté d’un esprit managérial capable de permettre au pays de mobiliser davantage des fonds pour son réveil économique. Enfin, Il doit être un Premier Ministre patriote et rassembleur» a-t-il renchérit.

Cleverly Dylan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rcongonews