On compte les jours ensemble ! Fausse attaque islamiste montée de toutes pièces par Félix le fourbe pour faire sauter Kabila…


84 jours sans le moindre espoir de voir un jour, la mise en place d’un hypothétique gouvernement issu de la félonie, de la trahison contre le peuple congolais, aujourd’hui clochardisé.
Le tricheur professionnel, l’écervelé Félix Tshilombo Bizumungu nous sert sans scrupule avec son mépris de la population, son cocktail explosif pour nous faire oublier, les massacres commis par le trio infernal (Rwanda-Ouganda-Burundi) dans l’Est de la RDC.
Cette invention des islamistes qui ont revendiqué une soi-disant attaque, est tout bonnement une stratégie de déboulonnage de l’imposteur Joseph Kabila qui fait de l’ombre à son pouvoir malmené par la Kabilie et qui provoquera dans la durée par une combinaison d’événements douloureux et des bévues anticonstitutionnellement, sa destitution…
On n’apprend pas à un vieux singe de faire des grimaces, dit un vieil adage !
Nous naviguions incontestablement dans l’imposture manifeste et folie talibane qui pour s’en sortir ils cherchent des subterfuges qui à ma connaissance ne feront pas long feu.
Pouvoir ekomi ngayi ! (Le pouvoir devient amer) …
Le mensonge éhonté d’une clique de voyous et des ethno tribalistes à la tête de la RDC, échafaudent leur plan, enfin d’en dormir la population qui se lancerait dans des spéculations et conjectures. Surtout distraire les gens moins avertis qui font beaucoup du bruit pour rien, in fine de les orienter sur un terrain islamiste, loin des préoccupations centrales.
La stratégie de Félix Tshilombo Bizumungu est simple d’après un conseiller militaire français en géostratégie que je viens de consulter.
On exhibe l’épouvantail islamiste, et les américains font le lien avec Joseph Kabila qui est accusé par administration américaine d’être en connivence avec Hezbollah, proche de la république islamique d’Iran.
Rappelez-vous que l’Ambassade des États-Unis 🇺🇸 était il y a 5 mois, d’après une rumeur grandissante et confirmée, la cible des prétendus islamistes.
Et dans un rapport secret documenté par CIA, l’imposteur Joseph Kabila aurait, blanchi de l’argent sale, plus d’un Milliard de dollars avec la cellule des combattantes de Nasrallah du Liban 🇱🇧.
Et surtout le trafic d’Iranium que les américains ont la preuve que les bâtonnets d’uranium vendu avaient atterri en Iran.
Cette preuve avait été donnée par Moïse Katumbi, en traçant le parcours de ce trafic aux ricains. Raison pour laquelle, l’Ex gouverneur du Katanga devient entre autres la bête noire de Joseph Kabila.
Et si jamais, Moïse Katumbi venait de fouler sol congolais, il terminera comme « dieu le père », Katumba Mwanke.
Cette stratégie fumante cousue du fil blanc consiste à pousser les américains d’envahir la RDC, via cette plaisanterie alimentée par le communiqué présidentiel de la Cité de l’UA.
Le tour est joué puisque la corde sensible américaine a été touchée !
Les américains très réfractaires aux barbus, surtout dans une région géostratégique pour leur intérêt, interviendront et patatras, Joseph Kabila et sa bande de mafieux en paieront le prix collatéralement, grâce à cette stratégie de bonne guerre fomentée dans le laboratoire de son Excellence monsieur l’Ambassadeur des États Unis en RDC qui devient très proche de Félix Tshilombo.
Aux yeux de la communauté internationale, cette intervention américaine passera comme une lettre à la poste. Même les fidèles alliés de Joseph Kabila, la Russie et la chine, courberont l’échine, au nom de la lutte contre le terrorisme.
Comme Félix Tshilombo a dans sa poche, ledit Ambassadeur, très ému d’ailleurs, lorsque celui-ci est parti s’incliner sur la tombe de son père, un parfait inconnu…
Félix Tshilombo met en balance sa vie et les intérêts américains au Congo.
Peut-il dans une parfaite ignorance, mettre sa vie en jeu au détour des garanties fallacieuses obtenues de l’Ambassadeur des Etats-Unis accrédité à Kinshasa, Michael A. Hammer ?
On verra bientôt que cet Ambassadeur qui des appétits féroces du mercantilisme, aura bientôt au Congo, des concessions des diamants, mines d’or et autres minerais.
Le locataire de la Cité insalubre de l’UA, en déboulonnant Joseph Kabila, et son système, pourra cependant, en ce moment-là avoir l’impérium qui cherche à l’extérieur avec la lampe torche.
Gagnera peut-être son pari ce qui n’est pas évident du tout. Son obstacle majeur, est Joseph Kabila qui joue son va-tout pour préserver ce qu’il a bâti au prix du sang et des pleurs durant deux décennies…
C’est une question de survie, valable aussi pour Félix Tshilombo Bizumungu qui d’après un de ses lieutenants, a un sommeil agité et dors très difficilement.
L’imposteur Joseph Kabila étant averti de ces manœuvres de Félix Tshilombo, il ne décolère pas, et se mire dans un silence parlant qui fait d’ailleurs sa force.
On sait également de lui qu’il est très rancunier et prépare d’après ses proches qui font également pression sur lui, sa réplique qui va faire couler beaucoup d’encre et de salive.
Qui tuera l’autre en premier ?
J’avais dit dans mes multiples récits et postes prémonitoires, qu’on allait compter les morts et personne n’entendait de cette oreille-là.
Nul n’est prophète chez soi !
Celles et ceux qui savent voir les choses autrement, les vrais dessous de la politique congolaise, décèlent déjà le début d’une grande hostilité.
Qui tirera le premier ?
C’est une question de quelques semaines.
Journaliste d’investigation proche du peuple…
Roger Bongos

Share via