Prophétie : L’Apôtre Honoré Moïse KABONGO exhorte ses pairs d’éviter les hérésies

«Esaïe n’a pas utilisé la voie publique ni la voie des médias, ni au niveau de la guérite pour annoncer le message de Dieu», c’est ainsi a déclaré l’Apôtre serviteur de Jésus-Christ Honoré Moïse KABONGO di DIANZAMBI, responsable de l’Eglise Œuvre de Jésus-Christ dans les Nations, concernant l’annonce faite le vendredi19 avril 2019 par le pasteur KABUNDAWALESA, prédisant ainsi, la mort du Présidant de la République Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, dans deux ans, au cas où ce dernier ne cherchait pas à le rencontrer.
Et l’Apôtre Honoré Moïse de renchérir : «Je crois que ma réaction est pareille à celle de la population de partout dans le monde qui ont était mécontent vis-à-vis au comportement et message publié aux médias congolais et réseaux sociaux par un certain soit disant évangéliste d’une grande église de la place».
En se référant aux Saintes écritures, l’homme de Dieu, l’Apôtre serviteur de Jésus-Christ Honoré Moïse KABONGO di DIANZAMBI a fait savoir que même au temps de la Bible un grand roi nommé Ezéchias devrait mourir malade sur son lit et Dieu lui envoie le prophète Esaïe pour lui dire qu’il va bientôt rendre l’âme.
Esaïe partit jusqu’à la maison du roi pour lui annoncer qu’il allait bientôt mourir.
Pour ce faire Esaïe, n’a pas utilisé la voix publique ni la voix des médias, encore moins la guérite pour annoncer le message de Dieu.
De que le roi l’a reçu sachant que ce message venait de Dieu, il tourna son regard vers le mur de la maison pour l’invoquer et faire de prière de supplication et de miséricorde, et Dieu eut compassion, et il a dira à Esaïe de rentrer car il a vu ses larmes et sa repentance, et sa demande a été exaucée, il ne mourra plus car Dieu lui a ajouté 15 années de plus.
C’était un bon témoignage pour un prophète.
Ceci veut dire que l’on est pas obligé d’aller chez le Chef de l’Etat, ni dans son cabinet de travail pour lui faire part d’un message venant de Dieu et prier pour lui mais plutôt on le fait à dans sa chambre à coucher, à l’église, dans les jours de retraites.
Si l’on estime, poursuit-il, qu’on est un enfant de Dieu ou son envoyé, votre requête va arriver facilement auprès de l’Eternel.
«Il y a des hommes de Dieu qui ont prié pour le Chef de l’Etat et continue à le faire mais ils ne sont pas connus et ils n’ont jamais eu besoin que leurs noms soient cités. Je tiens à lancer un message au Chef de l’Etat qu’il soit calme car nous lui rassurons que le Dieu de la Bible, le Dieu de la grâce qui veut le bien de l’homme va vous sécuriser monsieur le Président de la République jusqu’à votre fin mandant.
«Nous demandons aux collègues pasteurs de rester toujours dans la présence de Dieu et de beaucoup lire la Bible pour ne pas tomber dans de situations déplorables pareilles »,a-t-il conclu .
Moïse MBUYI KABAEYA

Share via