Le Très Révérend Père, Arturo Marcelino fait le point de sa visite en RDC

Le Très Révérend Père, Arturo Marcelino SOSA Abascal, Supérieur Général de la Compagnie de Jésus, a séjourné à Kinshasa, siège des institutions de la province jésuite d’Afrique centrale, qui comprend la République Démocratique du Congo et l’Angola, du 22 avril au 1er mai 2019.
Son séjour à Kinshasa a été l’occasion pour lui de visiter tour à tour les Jésuites, leurs maisons et leurs œuvres à Kinshasa(le Centre Monseigneur MUNZIHIRWA pour enfants en situation de rue, le collège BONSOMI, et le collège BOBOTO), à KIMWENZA (le Centre spirituel Manresa, la paroisse Sainte Marie et la formation des jeunes jésuites et le collège KUBAMA).
Ces préférences apostoliques ne constituent pas une liste de choses à faire. Elles sont une spiritualité, une façon d être jésuite, qui exige la profondeur, la collaboration, le travail en réseaux et la conversion personnelle.
Un autre temps fort du séjour du Très Révérend Père Général a été marqué, d’abord, par des rencontres avec les autorités ecclésiales, la Nonciature apostolique, la Conférence Episcopale Nationale du Congo, l’Archevêque de Kinshasa, l’Evêque de KISANTU et certains Supérieurs des Congrégations religieuses. Le Très Révérend père s’est, enfin, entretenu avec les collaborateurs et les partenaires des Jésuites.
« Cette visite, brève mais intense a globalement été placée sous le thème : «Avec les jeunes pour la sauvegarde de notre maison commune».
Ainsi le Très Révérend père Général a encouragé les jésuites en RDC et en Angola à œuvrer, au cours de dix prochaines années, avec la jeunesse pour un éveil de conscience sur la sauvegarde de l’environnement. Il est, en effet, évident qu’en protégeant notre « Maison commune », la planète terre, l’on prépare un meilleur avenir aux jeunes générations.

La visite du Très Révérend Père Général, s’est achevée par un échange avec la presse locale, au cours d’un point de presse qui s’est tenu dans la matinée du 1er mai 2019, dans la salle père BOKA du CEPAS, à Kinshasa-Gombe.
L’occasion faisant le larron, le Très Révérend Père, Arturo Marcelino SOSA ABASCAL a reconnu que les rôles que jouent sa congrégation ne pas très bien connus et surtout que certaines congrégations de l’Eglise Catholique n’ont pas une bonne réputation. D’où l’impérieuse nécessité de vulgariser sur les Jésuites.

Serge MAVUNGU

Share via