RDC: la cause de l’evasion de deux assassins présumés experts de l’ONU dans la prison centrale de Kananga

Dans la nuit de lundi à mardi plusieurs détenus se sont évadés de la prison centrale de Kananga, Kasaï central. Parmi eux, deux assassins présumés de deux experts des Nations unies la Suédoise d’origine chilienne Zaida Catalan et l’Américain Michael Sharp, assassinés, en RDC en 2017.

A en croire mettre Trésor KABANGU, son client Évariste ILUNGA LUMU et un autre co-prévenu TSHIABA KANOVA se sont évadés cette nuit. C’est le parquet militaire qui m’a informé tôt ce matin », Il sied de rappeler que le mardi à l’aube, des tirs nourris ont été entendus dans le quartier où est située la prison de Kananga dans la province du Kasaï central.
Selon des sources concordantes, ce sont les militaires qui gardent la prison qui ont tiré des coups de sommation en l’air lorsqu’ils se sont rendus compte qu’il y avait eu une évasion et pour empêcher d’autres prisonniers de s’échapper. Les deux experts de l’ONU, ont été tués le 12 mars 2017 au Kasaï où ils enquêtaient sur des fosses communes dans le cadre d’un conflit armé.
Cette affaire au contour mystérieux n’a pas jusqu’ici trouvé de dénouement est ouverte, depuis le 5 juin 2017. Ce procès est toujours au stade de l’instruction. Jeudi, le tribunal militaire qui juge cette affaire avait fixé la prochaine audience pour le 16 mai. Au cours d’un procès, ILUNGA LUMU avait reconnu devant le tribunal avoir participé au meurtre des experts onusiens et avoir mutilé l’une des victimes et ce conflit a fait au moins 3.400 morts en moins d’une année.

BNC

Share via