Patrick E.T. MUBÉNGAIE apporte un démenti sanglant à Daniel SAFU : l’honorable Claudel-André LUBAYA n‘est pas LAMUKA ou BALUKA

Les propos discourtois de l’honorable Daniel SAFU tenus dans les médias à l’encontre de l’honorable Claudel-André LUBAYA le Président des mouvements associatifs de l’UDA Originelle, considérés comme émanant d’un politicien en quête de positionnement, ont fait sortir de son silence Patrick E.T. MUBÉNGAIE le Secrétaire National chargé des Questions Politiques Visibilité et Relations avec les mouvements associatifs de l’UDA Originelle qui a tenue a recadrer le député indélicat et mettre les points sur les « i ».
Dans cet entretien qu’il a bien voulu nous accorder, Patrick E.T. MUBÉNGAIE éclair l’opinion sur les écarts intolérables de Daniel SAFU contre son mentor.

BNC : Bonjour ! À voir votre humeur dépité, il semble que vous n’êtes pas de bonne humeur ?
Patrick E.T. MUBÉNGAIE ; En effet, comment peut-il en être autrement lorsque nous subissons la méchanceté d’un député irresponsable qui pense salir l’honorabilité du Président de notre organisation pour de faire de la publicité.

BNC : En plus clair ?
Patrick E.T. MUBÉNGAIE ; Je m’insurge contre le conduite de Monsieur SAFU qui semble oublié et ignoré qu’il est à ce jour Député National et que dans ses interventions et sorties médiatiques hasardeuses et ratées, il devait tenir compte de cette qualité d’Honorable lui conférée par le souverain primaire. Il a été élu pour défendre la cause du peuple et non s’attaquer à des éminentes personnalités politiques de notre pays notamment l’Honorable triple brassard, le Président Claudel-André LUBAYA.

BNC : Les interventions de M. SAFU nuisent-elles à l’honorabilité de votre leader ?
Patrick E.T. MUBÉNGAIE : Bien sûr ! Et M. Daniel SAFU devrait savoir que l’honorable Claudel-André LUBAYA n’a pour aspiration que la défense et la recherche du bien-être social de ses concitoyens contrairement à lui, qui s’embrouille encore dans la sphère politique congolais avec à la clef des sorties médiatiques subjectives et surtout non-contributives et qui ne sont pas dans la démarche de l’amélioration des conditions de vie de nos populations.
BNC : A ce point ?
Patrick E.T. MUBÉNGAIE : Ah ! Evidement, l’honorable Claudel-André LUBAYA est un politicien chevronné de notre pays, un leader visionnaire et naturel. S’en tenant à la Charte Constitutive de L’Ensemble pour le Changement, qui n’est qu’un cadre de concertation politique, constitué à Johannesburg en mars 2018 pour des fins de stratégie électorale, il a tenu à fixer l’opinion que malgré la mutation actuelle de LAMUKA en BALUKA, il n’a jamais été membre de coalition inopportune bien qu’ayant été consulté et sollicité au début de la campagne électorale.
BNC : Le retournement de votre leader membre ‘’d’Ensemble pour le Changement’’ contre LAMUKA serait-il la pomme de discorde?
Patrick E.T. MUBÉNGAIE : Je répète avec force et conviction, pour affirmer que l’honorable Claudel-André LUBAYA n’a jamais été membre de coalition inconvenante de LAMUKA, puisque déjà réveillé et responsable. Donc, en tant que citoyen comme la constitution le lui garantit, l’Honorable à confirmé sa position. Claudel-André LUBAYA a une base qui s’identifie à lui, il n’avait pas besoin d’une quelconque coalition ou d’une personnalité quelconque pour être élu. SAFU doit revêtir sa qualité d’Honorable Député et s’approprier la mission lui conférée par le souverain primaire au lieu de distraire l’opinion sur des matières et interventions subjectives. Des sorties spectaculaires et sans aucune incidence à court, moyen et long terme sur le social des congolais qui ne nous avancent pas. Il a mieux à faire et son électorat attend de lui des propositions des lois visant nettement l’amélioration de son vécu quotidien en lieu et place de s’attaquer à des personnalités politiques qui n’ont pas son niveau.
Propos Recueillit par : Norbert MATONDO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rcongonews