MFUMU BOLCE DIFIMA : Voici l’homme qui par Papa Simon KIMBANGU a obtenu et gagné le pari de l’alternance pacifique en RDC


En sa qualité de porte parole des Chef coutumiers de la RDC, MFUMU DIFIMA BOLCE avait fait appel au Chef Spirituel kimbanguiste, Sa Divinité Simon KIMBANGU KIANGANI, en 2017, pour obtenir la paix en RDC. Il a eu gain de cause en 2018, avec l’organisation des élections dans la quiétude. En 2019, avec l’alternance pacifique qui s’est déroulée entre Félix TSHISEKEDI et Joseph Kabila, sa mission a été bien accomplie. Il lui serait aujourd’hui judicieux de conduire l’actuel Chef de l’Etat à la source de son pouvoir à NKAMBA.

Connaissant les capacités spirituelles de l’homme de NKAMBA, MFUMU DIFIMA s’était engagé dans un exercice réussi de conduire plusieurs forces vives sur la Colline de NKAMBA où l’occasion était de parler ‘’Paix’’ aux cotés de Tata MFUMU A NLONGO. Pari gagné car, le nombre qui avait foulé le sol de NKAMBA le 12 octobre 2017, n’était pas négligeable. On savait lire la présence des grands hommes et femmes, des décideurs politiques qui, carte sur table, avaient décortiqué les majeures causes de la souffrance des populations centrafricaines.

Aujourd’hui, avec le triomphe de la passation paisible du pouvoir en RDC, l’accalmie au Congo Brazza et en Angola, une certaine opinion estime que la démarche audacieuse de MFUMU DIFIMA BOLCE à certainement produit ses fruits. Ce dialogue inédit entre Dieu et les hommes, autour d’un sujet aussi délicat que celui là ne serait pas une mince affaire surtout quant on connait les agitations politiques et les conséquences néfastes que cela entraine.

MFUMU DIFIMA qui sans le savoir peut-être, venait de réaliser une prophétie majeure de Papa DIANGIENDA KUNTIMA, qui avait affirmé que « Tant que l’on ne mettrait pas mon Père à sa place, rien de bon n’arrivera dans le pays ». Or, de part ce geste louable d’affirmation publique, que la solution est entre les mains de Papa Simon KIMBANGU KIANGANI, ceci constitué le maillons manquant pour le progrès social tant attendu. Ayant compris cela, Mfumu DIFIMA venait, d’associer Papa Simon KIMBANGU dans les grands dossiers de ces trois pays.

Pour la petite histoire, le 3 octobre 2011, jour officiel de la révision du procès de Papa Simon Kimbangu organisé à MBANZA NGUNGU par la Haute Cour Militaire, MFUMU DIFIMA BOLCE avait plaidé pour l’élévation du prestigieux nom de Papa Simon Kimbangu. Depuis, le calme qui règne dans l’espace public est bien remarquable. L’aboutissement heureux de l’alternance paisible au sommet de l’Etat en RDC coïncide bien avec la ‘’déclaration d’un avenir paisible’’ faite à NKAMBA le12 octobre 2017.

Norbert MATONDO