RDC : 17 mai 1997 au 17mai 2019 voici 22 ans que MZEE Laurent Désire KABILA a libéré la RDC

En marge de la célébration de la journée du 17 mai commémorant l’arrivée au pouvoir de MZEE Laurent désire KABILA, aujourd’hui consacré à la célébration du souvenir du martyr des soldats congolais, la Rédaction de BNC a tendue son micro à Mme SOUZY cadre l’ANADEC, parti cher de l’honorable Agée MATEMBO TOTO qui a donnée sa vision de cette commémoration.
BNC : Bonjour Madame
Mme SOUZY : Bonjour M. le journal !

BNC : Quel est le sentiment qui vous anime ce 17 mai ?
Mme SOUZY : Nous sommes très fiers de cette date du 17 mai qui est une journée commémorative ou le héros national MZEE Laurent désire KABILA a libéré le peuple congolais de la dictature de Mobutu, qui pendant 32 ans a maintenu le peuple dans la souffrance. C’est pourquoi, nous sommes très heureux en ce jours, parce que le peuple a compris que si ce jours n’était pas arrivé, aujourd’hui, il n’y aurait pas de démocratie, ni la liberté de presse pour les journalistes comme d’est le cas aujourd’hui. Il fallait qu’il y eu cet Homme, MZEE Laurent désire KABILA, un nationaliste, un patriote qui s’était battue pour son pays et libéré le peuple congolais.

BNC : Que représente cette journée pour votre parti ?
Mme SOUZY : C’est une joie immense pour notre parti politique ANADEC. C’est pourquoi nous honorons cette journée même si c’est aussi triste de voir que la personne qui nous a aidé à libéré notre pays n’est plus, mais nous nous souviendrons toujours. C’est ainsi que nous sommes fière d’être des membres de L’ANADEC, des patriotes, nationalistes. Et nous sommes présents aujourd’hui le 17 mai pour commémorer une date que le peuple congolais ne peut pas oublié. La journée de Laurent désire KABILA. Nous les membres de L’ANADEC attendons que peuple congolais s’accommode du message fort de MZEE de ‘’ne jamais trahir le Congo’’. C’est ce message fort que L’ANADEC utilise pour demeurer comme la sentinelle de la RDC, enfin de pouvoir réagir devant les impérialistes qui veulent nous bloquer la route. L’ANADEC sera toujours là pour veiller.

BNC : Quel souvenir personnelle avait vous de cette journée ?
Mme SOUZY : Personnellement je garde beaucoup de bonne chose de l’entrée de L’AFDL parce que le peuple congolais avaient compris que MZEE Laurent Désire KABILA est arrivé pour nous libère. En tout cas, le peuple a compris que le moment était arrivé pour notre libération. Aujourd’hui nous avons la liberté d’expression, grâce à MZEE Laurent Désire KABILA qui nous a apporté la démocratie. A son arrivée, il y a eu un grand changement même pour les journalistes. Ils ont aujourd’hui la liberté de presse car le Héros vivant Joseph KABILA KABANGE comme nous le nommons à L’ANADEC a soutenu la vision de MZEE.

BNC : Quel est votre appréciation des 100 jours du Président FATSHI ?
Mme SOUZY : Pour les 100 jours du président Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO nous disons qu’il est trop tôt de lui faire un bilan. Il a encore le temps de faire ses preuves. N’est-ce-pas qu’il est élu pour 5 ans ? Donc attendons qu’il fasse son temps, on pourrait alors l’évaluer dans les années à venir. Moi je crois que le président de la République Démocratique du Congo Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO fait justement la continuité de MZEE, mais aussi du Raïs Joseph KABILA. Ce n’est pas dans 100 jours qu’on peut juger.

Moïse MBUYI Kabeya et Norbert MATONDO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rcongonews