RDC : Lambert MENDE ‘’Plaide Non Coupable’’ et promet de porter plainte contre Basile OLONGO

Interpelé manu-militari dans l’après midi du dimanche 19 mai 2019 en son domicile, par des éléments fortement armée, Lambert Mende a finalement était conduit dans des institutions de polices appropriés.
Le caractère insolite de cette assignation, par des hommes en armes non identifiés, a vite fait craindre à l’entourage de l’Honorable Député et Sénateur, Candidat à l’élection du Gouverneur du Sankuru, ancien ministre et porte parole du gouvernement jouissant de toutes ses immunités qu’il pouvait s’agir d’un enlèvement crapuleux. D’où semble t-il la résistance des gardes commis à sa protection. C’est cette situation qui serrait à l’origine des heurts ayant émaillé l’action de ce commando, qui au passage à infligé un traitement dégradant et humiliant à l’Homme d’Etat, selon le témoignage des proche.
Une fois arrivée dans les locaux de la police, il s’est « bizarrement avère, qu’aucune charge n’était retenue contre lui, de plus il n’a été entendu par aucun OPJ sur aucun PV », a révélé la source proche de son entourage. L’officier supérieur ayant conduit cette mission s’étant contenté d’avouer qu’ils ont agit sous les ordres du VPM Ministre de l’Intérieur ai, Basile OLONGO. La situation étant devenue intenable, y a fallut l’intervention personnelle du Chef de l’Etat, par l’entremise de son Conseillé spéciale en matière de Sécurité M. François BEA pour décompter la situation, afin que l’Honorable MENDE soit remit en liberté.
A vrai dire selon des sources concordantes, il pourrait s’agir d’un acharnement de Basil OLONGO contre Lambert MENDE au sujet de deux questions essentielles à savoir : – une prétendue affaire de diamant sale qui impliquerait l’ancien porte parole du gouvernement, aussi, – l’impasse de sa candidature unique que tente de bloquer ses détracteurs. Sur ses deux énigmes : ‘’Lambert Mende plaide Non Coupable’’.
En effet, aucune opacité n’est à signaler sur la question du fameux diamant, qui révèle juste que la région du Sankuru pourrait à terme devenir une zone officielle de production de Diamant en faveur du développement de la province et de la RDC. En ce qui concerne sa candidature unique, c’est le fait de la loi. Lambert Mende n’étant pas le législateur unique, comment peut-on lui imputer la responsabilité du recalage de son challenger candidat gouverneur, si la loi interdisant la double nationalité l’empêche de concourir. Il aurait fallut selon cette source que cette loi soit abrogée en amont, or l’élection du prochain gouverneur ne devait pas souffrir de l’incompatibilité ou de l’attente de l’examen de cette loi.
En tout état de cause, Lambert MENDE qui compte saisir les instances judiciaires, trouvera certainement le temps et l’opportunité de démontrer ‘’Qu’il n’est coupable de rien’’.
Norbert MATONDO

Share via