Négociation : les chefs de mission de 4 pays notamment les USA invitent les autorités congolaises à mettre fin à la violence

Les chefs de mission des États-Unis, du Royaume Uni, de la Suisse et du Canada déplorent la gravité des tensions politiques observées après les arrêts de la Cour, invalidants certains élus nationaux en RDC “Les récentes décisions de la Cour Constitutionnelle prises en dehors des échéances prescrites par la loi nuisent à un climat politique apaisé et mettent à risque l’opportunité après les élections présidentielle et législatives de donner place au changement pour lequel la population congolaise a voté ”, rapporte ladite déclaration.

Ils invitent cependant pays, les acteurs politiques congolais à mettre fin à toute sorte de violence dans le pays “Nous regrettons vivement l’incertitude et la méfiance créées par ces décisions et rappelons notre engagement à consolider et soutenir la démocratie, l’Etat de droit, les droits de la personne et la lutte contre la corruption aux côtés des acteurs du changement”, ont-ils dit.

Signalons que ces pays se veulent bien devenir des partenaires de la RDC, ils réitèrent cependant leur désir de soutenir la RDC et l’Etat de Droit prôné par le président de la république

 

 Glory PANZU

Share via