Le Bureau Exécutif de l’UNPC confirme la radiation de Kasonga Tshilunde de la profession de journaliste en RDC


Son recours introduit en annulation de la décision du Tribunal des pairs n’ayant pas trouvé écho favorable, Kasonga Tshilunde ne peut avoir ses yeux que pour pleurer. L’homme qui a érigé la corruption et le détournement des fonds de la corporation des journalistes pendant tout son mandat en mode de gestion est définitivement radié de la profession de journaliste.

Réuni en séance extraordinaire le mercredi 12 juin 2019, le Bureau exécutif de l’Union Nationale de la Presse du Congo a pris acte de la décision de la Commission de Discipline et d’Ethique Professionnelle de l’UNPC. Décision portant radiation de Kasonga Tshilunde Joseph Boucard de la profession de journaliste oeuvrant en République Démocratique du Congo.

La conséquence logique de cette décision, est qu’il perd sa carte de presse au regard de l’article 11 des statuts de l’Union et perd également sa fonction de Président du Comité Directeur de l’UNPC. Comprenez par ici, qu’il ne peut plus en aucun cas engager la corporation des journalistes ni au pays, moins encore à l’étranger.

À en croire le Bureau Exécutif de l’Union Nationale de la Presse du Congo, Monsieur Placide Tabassenge Bakiya, 1er Vice Président, assurera dès à présent jusqu’à l’organisation du prochain congrès l’intérim du Président.

Par ailleurs, le Bureau Exécutif rassure toute l’opinion journalistique de la RDC ainsi que l’opinion tant nationale qu’internationale qu’il est le premier à faire appliquer scrupuleusement les décisions des organes statutaires de l’UNPC.    Par Cleverly Dylan Gay