La  »proposition de sortie de crise » Martin Fayulu crée un malaise au sein de la Coalition Lamuka

Dans un document intitulé  »proposition de sortie de crise », celui qui était le candidat de la Coalition Lamuka à la présidentielle de 2018 propose la création d’un Haut Conseil National des Réformes Institutionnelles pour sortir de la crise née de dernières élections. Dans le même document, Martin Fayulu a suggéré l’organisation des élections générales avant de préciser que pendant cette période de 12 à 18 mois le pays sera dirigé par Félix Tshisekedi et que lui-même prenne le commande du fameux Haut Conseil National des Réformes Institutionnelles.

Cependant il faut souligner que cette proposition de Martin Fayulu n’est pas reçue comme une parole d’évangile au sein de la Coalition Lamuka, surtout chez les proches de Moise Katumbi. Le premier à réagir c’est Francis Kalombo, qui dans un tweet a dénoncé un double jeu de Martin Fayulu : «La journée on envoie le peuple dans la rue pour se faire tuer et la nuit on négocie un poste pour lui seul à la tête d’une institution !»

Toujours dans le même ordre d’idées, le Directeur de Cabinet de Moise Katumbi Olivier Kamitatu, estime que cette offre de dialogue de Martin Fayulu met à la fin de la vérité des urnes : «En évoluant en franc tireur Martin Fayulu tourne la page de la vérité des urnes. Son offre de dialogue avec Félix Tshisekedi consacre l’essoufflement d’un radicalisme stérile. Et, le procès en diabolisation intenté stupidement contre Moise Katumbi s’en trouve encore plus inqualifiable», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Par ailleurs, pour les proches de Martin Fayulu, les leaders de Lamuka étaient bel et bien au courant de cette proposition. Et Fayulu en a parlé en mars au Center for Strategic and International Studies aux USA et à Chatham House au Royaume uni en avril. La dernière fois que ce document a été discuté par les leaders, c’est à la réunion du 27 avril 2019 qui a vue la Coalition Lamuka devenir une plate-forme politique.

«La “proposition de sortie de crise” est connu des leaders de Lamuka et circule dans les canaux diplomatiques depuis des mois.
Elle a également été articulée publiquement en Avril 2019 à Center for Strategic and International Studies», a répondu la presse de Martin Fayulu.

Cleverly Dylan Gaye

Share via