UNC : Bertin MUBONZI estime que les portefeuilles des Finances et de la territoriale doivent revenir au CACH pour espérer à un changement radical Pour rien au monde les Ministères de l’intérieur et des Finances ne peuvent être attribuées au FCC

Ce vœu est émis par la Jeunesse interfédérale de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) par le truchement de son Président Bertin MUBONZI. C’était au cours d’un point de presse qu’il a animé, vendredi 19 juillet 2019 dans la salle des conférences de la Paroisse Notre Dame de Fatima, dans la Commune de la Gombe. L’on a noté, au cours de cette rencontre avec les chevaliers de la plume, la présence de plusieurs centaines de jeunes de sa structure. Pour Bertin MUBONZI, le Président de la République Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO a promis l’assainissement des finances publiques, avec à la clef, la lutte contre la fraude fiscale et autres formes de gabegie financière. Pour atteindre cet objectif, il est impérieux qu’il ait la main mise sur le Ministère des finances.

 

Il est donc important que l’on pense déjà au remplacement du Gouverneur de la Banque centrale. Il faut donc que le ministère des Finances soit dirigé par une personnalité issue du CACH pour avoir la totale assurance de bien asseoir la vision du Président de la République. S’agissant du Ministère de l’Intérieur, le leader de la jeunesse de l’UNC ville de Kinshasa indique que les méthodes de gestion du secteur de sécurité, des manifestations publiques pendant ces dernières années de gouvernance de ceux qui forment aujourd’hui le FCC ne sont pas ceux prônés par l’actuel Chef de l’État dans sa vision réformatrice. En plus, poursuit l’orateur du jour, la quasi-totalité des Gouverneurs de provinces, les présidents des Assemblées Provinciales et leurs bureaux sont du FCC.

 

Il faudrait à tout prix que le prochain patron de la territoriale vienne du CACH pour, non seulement créer un certain équilibre dans la gestion des provinces et autres entités territoriales décentralisées, mais aussi mettre en pratique la vision de Chef de l’Etat dans ce secteur.

Serge Mavungu

Share via