RDC:28 ans après son existence l’Asbl « les Bejarts » entend doter la RDC d’une industrie cinématographique.

Dans le cadre de ses 28 ans d’existence l’Asbl « Les Bejarts »(Programme d’Education Civique par les Arts) a organisé une soirée autour d’un repas,le weekend dernier avec les amis du théâtre ainsi que la presse. cette rencontre, d’Ally NTUMBA KABEYA, initiateur de « Bejarts » qui vit depuis quelques années au Canada.
De moments forts ont marqué cette activité notamment par des témoignages. Prenant la parole pour la circonstance,Ally NTUMBA a profité de cette occasion pour rappeler à l’assistance que la RDC regorge pas mal de talents dans le domaine des Arts.
Pour lui,il trouve inconcevable qu’en cette période les artistes congolais et autres mécènes doivent toujours recourir aux centres culturels de pays étrangers pour réalisation leurs projets.
Révolté,Ally NTUMBA entend dans les tout prochains jours doter de la Republique Democratique du Congo d’une industrie cinématographique à l’instar de Nollywood son projet « KinWood ». Pour ne pas faire comme les autres, a-t-il poursuivi,ce projet pourrait porter un autre nom.
« Je suis quasiment certain que ce projet « KinWood » va marcher.Ceci d’autant plus que ces comédiens ont du talent, je suis leur feuilleton MPANG’IAMI qui est une œuvre de haute facture sur TV5″ depuis quelques temps »,a déclaré un invité sous le sceau de l’anonymat.
« C’est grâce à l’amour,la fraternité l’entente entre nous ainsi que le sérieux dans le travail que « les Bejarts »existe jusqu’à ce jour »,a conclu l’initiateur de « Bejarts. »
Il sied de rappeler que « Les Bejarts » pendant ses 28 ans d’existence s’est donné comme objectif notamment,la promotion du développement et la diffusion des valeurs culturelles, spirituelles, morales en lien avec le développement démocratique et durable du pays ;la création,la réalisation et la production des œuvres culturelles,éducatives, artistiques et audiovisuelles,tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays ;servir de relais et faciliter l’éducation permanente de la population en général et de la jeunesse en particulier et organiser des campagnes d’éducation civique,la production et co-production des films et vidéos éducatifs.
Serge MAVUNGU

Share via