Levée de l’immunité par l’assemblée provinciale de Kinshasa, Mike Mukebayi soupçonne Gode Mpoyi et Vital Kamerhe

A Kinshasa, l’immunité du député Mike Mukebayi a été levée lundi par le bureau de l’Assemblée provinciale. C’est le président de l’assemblée provinciale de Kinshasa (APK) qui l’aurait affirmé, cité par 7sur7.cd. Toujours selon Gode Mpoyi, Mike Mukebayi fait l’objet de plusieurs plaintes, notamment pour diffamation et injures publiques, émanant de diverses personnalités. L’élu de la commune de Lingwala avait déjà été suspendu de l’APK pour une durée de 12 mois.
Selon Mike Mukebayi, le directeur du cabinet du chef de l’Etat, Vital Kamerhe et le president de l’assemblée provinciale, Godé Mpoyi serait dans le coup pour le faire taire, »Vital Kamerhe et Godé Mpoyi cherchent m’anéantir. Ils se sont mis d’accord pour lever mes immunités. Il y avait déjà quatre plaintes contre moi. Je ne sais si celle qui a abouti à cette décision vient de qui. J’attends de le savoir. » Mike Mukebayi. Vital Kamerhe aurait même saisi les autorités du parquet contre lui « …Kamerhe a vu les autorités du parquet. Ses hommes me l’ont dit. Ils disent qu’ils vont m’arrêter, je suis celui qui dérange, celui qui dénonce » Mike Mukebayi.

Cependant, Le Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa n’a pas souhaité débattre sur la décision prise par les juges du parquet général de la Gombe concernant la levée de l’immunité de l’honorable Mike Mukebayi. Un nouveau rebondissement dans cette affaire qui faisait déjà couler beaucoup d’encre.
Dans une interview exclusive accordée à Top Congo, Gode Mpoyi a confirmé que cette décision avait été prise sur demande des juges. » L’Assemblée provinciale de  Kinshasa regorge des hommes et des femmes d’une bonne moralité. Donc, comme promis sous mon mandata je ne laisserai pas les antivaleurs prendre place ».
C’est depuis le mois de juin que l’élu de Lingwala purge une peine de douze mois et s’est vu priver de ses émoluments.

YVES NSIALA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via