SOCIETE : LE PONT N’DJILI SOUS LA MENACE DE S’ECROULER

Si on ne prend pas garde, le pont jeté sur la rivière N’Djili, nouvellement réhabilité et élargi, va s’écrouler. Un collecteur d’eaux, du côté de la commune de MASINA, avant de traverser cette constriction, du côté de l’usine de captage d’eau, pour aller vers le centre-ville, ne cesse de céder, provoquant un glissement de terrain.

 

Du côté de MASINA, juste avant de traverser cet ouvrage d’art nouvellement réhabilité et élargi, qui est à côté de l’usine de captage de la REGIDESO, un collecteur d’eaux ne cesse de céder en provoquant un glissement de terrain, qui prend de plus en plus de l’ampleur!.

 

On craint, si ce pont cède, seule voie pour se rendre vers Tshangu et l’aéroport international de N’Djili, pour ceux qui viennent du centre-ville, ou vice-versa, que Kinshasa soit coupé de sa partie Est. Les Kinois risquent de se retrouver dans l’obligation de se rendre à Brazzaville, en République du Congo, pour voyager non seulement à l’intérieur du pays, mais aussi à l’étranger. L’aéroport de Ndolo, en plein centre-ville, étant trop petit et ne respectant pas les normes actuelles de l’aviation, ils ne pourront pas prendre des gros avions.

 

Raison pour laquelle, il parait urgent que les entreprises de l’Etat chargées de ce genre de travaux de construction et d’entretien des routes soient mobilisées pour éviter le pire. Selon des sources, ce n’est pas la première fois que ce pont menace de s’écrouler de ce côté de MASINA. Il y a plusieurs années, le même collecteur d’eau avait été rompu et emporté par des eaux de pluies. A cette époque, les autorités compétentes étaient intervenues à temps, évitant le pire.

 

 

PAR LUCIEN KAZADI T

Share via