RDC: Quand Ne-Muanda a viol l’article 13 de la constitution

La dernière sortie médiatique du Président du parti Bundu Dia Mayala (BDM), Ne-Muanda Nsemi, au cours duquel ce dernier s’est autoproclamé président de la République et s’est aussi aussi permis, sans retenue ni aucune preuve, de présenter l’épouse du Chef de l’État comme une personne ayant la nationalité rwandaise n’a pas laissé indifférent les jeunes-gens de la tribu Shi à laquelle appartient madame Denise Nyakeru Tshisekedi, la première dame de la RDC.

Trois jeunes dont Shukuru Mpongo Mushamuka Nyanya, Trésor Balagizi et Élie Muhimuzi ont porté plainte contre Ne-Muanda Nsemi, ce Samedi, 11 Janvier, au Tribunal de Grande Instance de la Gombe. Pour eux, Ne-Muanda a violé l’article 13 de la constitution en qualifiant haut et fort la première dame Denise Nyakeru Tshisekedi d’un agent de Rwandais au Congo car, selon Ne-Muanda Nsemi, étant de nationalité rwandaise.

Ne-Muanda Nsemi a, en outre, insulté volontaire et publiquement les Shi dont fait partie partie madame Tshisekedi, ont-ils indiqué dans cette plainte. En introduisant cette plainte, ces jeunes espèrent pousser Ne-Muanda Nsemi à présenter des excuses publiques vis-à-vis de la tribu Shi et obtenir une réparation de sa part à la hauteur de l’équivalent 200.000.000 de dollars américains.

Hervé Mulumba

Share via