La collaboration de Madame Amida Shatur Kamerhe avec les autorités judiciaires a épargné sa fille Soraya Mpiana la prison.

Comment Madame Amida Shatur Kamerhe a sauvé Soraya sa fille de toutes les poursuites judiciaires en échange de l’arrestation de Massaro Shangalume le neveu de Vital Kamerhe.

En anglais on appelle cela « cut a deal ». Les Congolais furent heureux quand ils ont appris l’arrestation du neveu de Vital Kamerhe Mr Massaro.

Son arrestation est le résultat d’une négociation entre les autorités judiciaires congolaises et Madame Amida Shatur Kamerhe. Madame Amida Shatur Kamerhe devrait livrer Massaro Shangalume le neveu de Vital Kamerhe, c’est-à-dire Madame Amida devrait indiquer aux autorités Judiciaires la cachette de Massaro Shangalume en retour sa fille Soraya Mpiana la fille de Madame devrait être déchargée de l’affaire de la parcelle qu’elle acquise de Mr Jammal Samih et son nom déchargé de toutes les poursuites judiciaires. Cette villa serait probablement saisie par l’état congolais.

Une fois ce deal conclu, Madame Amida Shatur Kamerhe a indiqué la cachette de Massaro Shangalume et ses complices jouisseurs, c’est ainsi que les fugitifs ont été appréhendés par surprise.

Chers compatriotes congolais, en lisant ce récit, certains vont être choqués, mais ce n’est pas une surprise, c’est de cette manière que les enquêtes avancent dans plusieurs pays du monde, c’est tout à fait normal, la collaboration avec la police pour mettre la main sur les gros poissons ou pour ressourdre certains crimes passe par les négociations avec les autorités. Massaro Shangalume  » Gombe na Gombe est aujourd’hui Makala na Makala.

Toute mère responsable utilisera la coopération avec les autorités non seulement pour sauver ses enfants impliqués dans le crime mais aussi elle-même citée dans d’autres dossiers, cette collaboration gagnant-gagnant de Madame Amida Shatur Kamerhe avec les autorités judiciaires pourrait continuer dans les semaines à venir dans plusieurs dossiers.

Nous encourageons Madame Amida Shatur Kamerhe mère de plusieurs enfants en charge de continuer de coopérer avec les autorités congolaises pour s’épargner la prison, et d’ailleurs à ce point, elle à déjà compris qu’elle a énormément à perdre si elle ne collabore pas, l’espoir pour être un jour la première dame de la République Démocratique du Congo s’est déjà envolé à partir du moment où son mari Vital Kamerhe sera condamné.

N’estime l’argent ni plus ni moins qu’il ne vaut, c’est un bon serviteur et un mauvais maître mais également l’argent est un raccourci de la réussite, et les raccourcis – c’est connu – éliminent tous les détails embarrassants.

FK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via