VITAL KAMERHE, VICTIME D’UNE JUSTICE EXPIATOIRE?

Cette question est dans toutes les lèvres. 20 ans de prison, 10 ans d’inéligibilité et privation des droits d’exercer dans la fonction publique, nous pouvons dire que cette peine est extrêmement salée pour une première condamnation. Vital KAMERHE n’est pas en état de récidive légale, pour mériter la peine maximale. C’est mon point de vue.

Que trouve-t-on dans son dossier? Peut-on dire que le procès que nous avons tous suivi en première instance à la télévision permet-il d’extirper le doute sur sa culpabilité ? Pour une aussi lourde peine, je pense que l’on pouvait s’attendre à un dossier mieux ficelé, mais hélas, nous avons assisté à des suppositions et des supputations. Un père de famille croupit en prison depuis peu, plus pour l’intime conviction des juges que pour des faits qui l’accusent. A-t-on la preuve formelle de détournement ? A-t-on pu établir le lien entre les fonds perçus par monsieur Jammal et les biens acquis par ma sœur maman AMIDA? Ces seules questions suffisent pour se poser quelques questions. Quand la justice quitte le champ des preuves pour des suppositions, cela se ressent dans le prononcé des peines. Sauf quand la personne à condamner s’appelle Vital KAMERHE. Simple commentaire d’un jugement suspendu par l’appel interjeté par ce dernier*

En tout état de cause, mon beau-frère Vital KAMERHE reste à ce jour présumé innocent. Il est important que l’opinion considère les choses comme telles, pour ne pas souiller inutilement son sa réputation. Si son procès n’est pas politique, que le droit SEUL soit au rendez-vous le 7 août 2020. Tant il est vrai que Vital Kamerhe n’est pas un dossier ou un fait, mais une personne humaine qui peut aussi bénéficier de la mansuétude des juges.

Si les juges en appel peuvent constater les insuffisances de l’enquête dans ce dossier, qu’ils se rappellent de ce principe sacro-saint qui guide leur profession : le doute doit profiter à l’accusé. Qu’ils acquittent ce grand acteur de la politique de notre pays sans désemparer. Et s’ils estimeront que des éléments pouvant établir sa culpabilité sont évidents, qu’ils tiennent compte des éléments de sa personnalité pour ne pas lui infliger une lourde peine. Les consciences des juges ont aussi un juge. Dieu tient l’humanité à l’œil.

Vital Kamerhe est un homme marié. Avec son épouse maman AMIDA, ils ont 14 enfants. Pour notre pays, ses gestes de bravoure ne sont plus à démontrer. Il a aussi plusieurs fois risqué sa vie pour notre pays, en négociation avec les rébellions et par plusieurs missions effectuées. Il était dans les airs, sur la route et par n’importe quel autre moyen de transport disponible dans notre pays. Le libérer ne serait pas si mauvais que ça.

Par ce message, je crée ce jour un club de soutien à Vital Kamerhe. Je met à disposition plusieurs groupes Whatsap, Twitter et Facebook. Que les personnes intéressées prennent contact avec moi. LA PRISON EST LA CHOSE QUE JE NE SOUHAITE À PERSONNE, MÊME PAS À MON PIRE ENNEMI

L’humble et serviable Papy TAMBA
Compatissons avec Vital Kamerhe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via