Ordonnances présidentielles : Le FCC sur le point de mettre le feu

Les dernières nominations du chef de l ‘État au sein de l’armée et de la magistrature ne finissent pas encore de soulever des vagues. Au Front commun pour le Congo, on est loin de pardonner à Félix Tshisekdi son manque de loyauté envers son allié Joseph Kabila. Bien plus grave, on serait prêt à tout oublier si ces nominations ne s’arrêter qu’à ces deux secteurs, bien d’importance capitale à la vie de la nation.
Selon les câbles de NETIC-NEWS à la présidence, le chef serait allé jusqu’à des nominations au sein des entreprises qui restaient. Et pour cela, il se serait servi d’un ancien fichier confectionné au moment des consultations de Mbuela Lodge et autres, sans consulter le FCC.
Et pour ça, le FCC n’entend se laisser marcher sur les bouts des orteils. La première astuce pour infléchir les ardeurs de Félix Tshisekedi, c’est de bloquer la paie. Instruction aurait été donnée au ministre des Finances, au gouverneur de la BCC, aux gouverneurs de province pour bloquer la paie pendant un ou deux mois de ma manière à asphyxier toutes les activités et amener à un soulèvement populaire. Sinon, dans le pire des cas, le FCC serait tenté d’actionner sa majorité au Parlement pour mettre le chef de l’État en accusation pour haute trahison. Apprend Netic-news des sources proches du FCC.
Mais c’est la dernière cartouche à laquelle le FCC entend recourir après avoir tout tenter. Si rien n’est fait entretemps, on s’achemine vers une implosion.
Tsg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via