Des révélations troublantes sur plusieurs dons offerts par Atou Matubuana au parti UDPS.

Ils sont nombreux à s’interroger comment un gouverneur déchu, et malgré un arrêt de la cour constitutionnelle la plus haute cour du pays continue à exercer ses fonctions sans jamais se faire inquiéter dans un état qui se dit de droit. La réponse est à situer au parti UDPS. En effet, fin du mois juin, le gouverneur du Kongo central a fait dons de plusieurs ordinateurs et des motos au parti présidentiel, sans oublier une importante somme d’argent qu’il verse à ce parti chaque fin du mois. Et dire qu’en province l’homme n’a rien fourni comme efforts auprès de ses concitoyens, tout l’argent de la province il le verse à Kinshasa afin survivre à ses déboires judiciaires. Ses révélations troublantes semblent conforter la thèse selon laquelle UDPS veut utiliser la province du Kongo central comme son vache lait. Que le ministre de l’intérieur (UDPS) refuse de designer un intérimaire conformément à la recommandation de la cour constitutionnelle, n’est autre qu’une volonté à vouloir pérenniser le chaos dans la province de Simon Kimbangu. UDPS=Matubuana d’abord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via