ATTAQUE DE LA RÉSIDENCE DE KATUMBI: REALITÉ OU MASCARADE ?


Au moment où une structure dénomée « Entre-katangais  » est en pleine consultation pour aboutir à la réconciliation entre KABILA et KATUMBI, on entend dire qu’il y a eu attaque à la résidence de chairman.
En effet, au regard du communiqué du parti de l’Ensemble pour la République, nous sommes en face d’une opération commando visant à assassiner le président KATUMBI. Étant richissime, l’homme doit avoir des gardes et peut-être même les caméras de surveillance pouvant permettre de retracer les faits.
Au-delà des questions qui traversent mon esprit, je pense sans peur d’être contrédit que ce communiqué ci-dessous 👇 est issu d’un laboratoire politique pour éviter au chairman KATUMBI de se retrouver dans les mauvais draps .Quelques éléments :

  1. À cause d’ avoir sursis la manifestation de LAMUKA anti-MALONDA à l’initiative de la fondation Katangaise ,Il a été mal jugé dans l’opinion. Le mal n’était pas de sursoier mais de laisser la fondation katangaise de communiquer en lieu et place de sa personne.
  2. Dire OUI à la réconciliation politique avec le sénateur à vie KABILA à l’initiative d’une structure encore purement katangaise réduirait ses ailes sur le plan national. Dire, farouchement NON à cette initiative soutenue par la pluspart des notables Katangais, le mettrait en difficulté avec sa communauté. Voilà, pourquoi il faudra jouer sur un alibis sécuritaire pour garder sa stabilité politique.
    D’ailleurs, les signatures apposées sur ce communiqué ne sont pas innocentes mais subtilement c’est pour montrer que KATUMBI est leader national.
    MALOBO MUKINDJI Hilaire
    Acteur politique
Share via