Prestation de serment de nouveaux magistrats : L’absence de chefs des corps à la cérémonie officielle, la symbolique Politique et juridique.

L’opinion nationale et internationale a constaté l’absence de la Présidente de l’assemblée nationale, du Président du sénat et du Premier Ministre à la cérémonie sus-évoquée même si elle est minimisée par le cach est un coup fatal qui devrait faire réfléchir le camp présidentiel à temps et le pousser à réparer le préjudice avant qu’il ne soit tard. Pour Bilolo Munyeka, chef des travaux à l’université des grands Lacs, cette absence majeure des acteurs clés du jeu interinstitutionnel est
un refus catégorique de cautionner, par leur présence, des Actes issus d’ une violation intentionnelle, systématique, répétitive, manifeste et flagrante de la Constitution et des Lois de la République !!! ( Symbolique Politique). Défier les deux magistrats qui, avec leurs pairs ont reçu le serment constitutionnel du chef de l’État est acte Jamais connu depuis 1960. Les ambassades en poste à Kinshasa auraient relevé dans leurs notes diplomatiques à leurs États, selon une source mieux introduite dans ces milieux, que la constitution de la RDC subit des coups qui devraient mobiliser l’attention de la communauté internationale pour préserver les acquis de la première alternance pacifique en RDC symbolique juridique et internationale). Et l’opinion publique nationale devrait maintenant comprendre qui plante le décor d’une crise politique plus grave que celles d’après l’indépendance, fait Observer ce chef des travaux au Département de droit et ancien conseiller d’ambassade de la RDC dans un pays de la sous région joint au téléphone par votre rédaction le jeudi 06 Août 2020.

La rédaction RDC ECHO.

Share via