Promouvoir la promotion de l’entrepreneuriat et de la classe moyenne à Goma/Nord Kivu

Julien Paluku Kahongya, Ministre National de l’Industrie et Justin Kalumba Mwanangongo Ministre des Petites et Moyennes Entreprises sont arrivés à Goma le dimanche 23 août 2020 pour cette fin. Occasion faisant le larron, Excellence Julien Paluku Kahongya, en tant que Autorité Morale du BUREC, en a profité pour animer une matinée politique devant plusieurs cadres et militants du BUREC réunis dans la grande salle de l’Hôtel Cap Kivu. Après un mot d’accueil du Secrétaire Inter Fédéral du BUREC au Nord-Kivu, Hon Élie Kakule Nzaghani, la parole a été accordée au à l’autorité morale du BUREC, Hon Julien Paluku Kahongya qui a appelé ses camarades à observer une minute de silence en mémoire de tous ceux-là qui nous précédé avant de présenter la carte ( l’historique du BUREC ) et d’autres points saillants. Tout en rappelant que la construction du BUREC continue pour bien le faire asseoir, Julien Paluku appelle ses camarades à lutter contre l’immédiateté et construire la constance, acte qui demande la tolérance mutuelle et la patience. Le pouvoir est un mythe qui donne collectivement une fierté, car une fois disparaît, c’est fini. Par rapport à 1 an de Carly Nzanzu Kasivita Premier Gouverneur Élu du BUREC en Province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya rappelle qu’entre 2007 – 2008 quand il fût aussi Gouverneur, il tâtonnait, et après on a vu les #tes réalisations, il en est de même pour l’actuel Gouverneur, car c’est encore tôt de lui demander de vous montrer plusieurs de ses réalisations, nonobstant celles qui sont faites avec le temps. Ce dernier rappelle qu’on ne doit pas comparer le début d’un pouvoir avec la fin d’un autre, car en prenant le pouvoir il y a plusieurs préalables à réaliser ( on doit s’installer pour mieux gérer la province etc ). Concernant le pouvoir central, Julien Paluku Kahongya n’a pas manqué à donner des explications sommaires par rapport à la notion d’un pouvoir en cohabitation et celui de coalition que nous sommes entrain de vivre en RDC, qui mérite un soutien qui témoigne la stabilité du pays.

Touchant le Ministère de l’Industrie qu’il anime, grâce à la mise en œuvre du projet de société du BUREC, aujourd’hui la République Démocratique du Congo a un schéma directeur d’industrialisation du pays, voire également un document de la politique et stratégie industrielle. Cela a permis de subdiviser le pays en 6 Zones Économiques Spéciales bien identifiées, aussi avoir les corridors de développement industriel. Le pays se développe grâce à l’industrie qui nous apporte des emplois au pays avec une conséquence logique de paix.

Par ailleurs, l’autorité morale du BUREC a insisté en appelant ses camarades à la loyauté et la constance tout en rappelant le devoir de soutenir le Gouverneur du Nord-Kivu, SEM Carly Nzanzu Kasivita. Aux adversaires politiques, il faut les respecter en fédérant toutes les forces afin qu’ils soutiennent la vision du parti. Montrons un discours de paix, de collaboration et d’amour pour le développement de notre famille politique BUREC.

Pour clore, Julien Paluku a brossé en quelques lignes les acquis ou mieux la performance du BUREC réalisés lors de sa première expérience politique ( en participant aux élections 2018 et mars 2019), ou le parti compte actuellement un Ministre National de l’Industrie, un Gouverneur de Province, un Président de l’Assemblée Provinciale, un Rapporteur de l’Assemblée Provinciale, un Questeur Adjoint de l’Assemblée Nationale, des Ministres Provinciaux etc, et ce, avant de lancer un appel aux militants à la persévérance.

Goma, Me Assani Longhe AL

Share via