MASSACRE D’IRUMU, UNE CRUAUTÉ QUI SÈCHE LES LARMES !

Je n’ai plus des mots pour décrire et dénoncer cette cruauté. Je n’ai plus non plus des yeux pour pleurer. Je suis en plus fatigué de m’indigner. La population meurtrie n’a plus non plus besoin des délégations inutiles de Kinshasa pour faire le décompte macabre. Elle n’a plus besoin des condamnations, dénonciations…

Ce qui me révolte davatange c’est l’insouciance générale,c’est l’irresponsabilité de la classe politique congolaise, surtout ceux qui gèrent l’Etat. Pendant que nous ne faisons que ramasser les morceaux des nôtres, à Kinshasa ,c’est le «BISENGO» et les querelles politiciennes.

Déjà ils sont préoccupés par 2023 pour perpétuer la mafia politique sans oser se poser la question de savoir ce qu’ils ont fait de ces 18 ans et 2 ans passés. Et pourtant la population de l’Est du pays a cessé de croire qu’elle peut bénéficier du développement de la part de l’État. Elle se débrouille toute seule pour assurer sa survie social.

Tout ce qu’elle demande c’est la sécurité,et personne pour la lui garantir. Les gens veulent tout simplement vivre,pas plus. Que reste-t-il d’un État lorsqu’il ne peut pas garantir le minimum de sécurité pour la population ? Que reste-t-il d’une nation lorsqu’une partie d’elle est décimée dans l’indifférence générale ?
Marcelin Cikwamine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via