CENCO ET POUVOIR : JEU TRÈS COMPLIQUÉ!

Les photos montrant prêtres catholiques chez Kabila font parler. Mais les choses ne sont aussi faciles pour nos prêtres qui sont des hommes en mission commandée.

En effet, les prêtres ont une mission de 2018 à achever, c’est à dire livrer la RDC aux pieds de mafieux miniers . Ces derniers avaient financé la Cenco qui l’a reconnu en 2019. Par essence, la Cenco dans sa configuration actuelle est plus Lamuka aile Bemba qu’ autre chose.

Quant à Kabila, il se méfie de la Cenco. Il sait que cette dernière est composée de « sorciers » capables de le livrer vif pour leurs propres intérêts, même pas pour ceux des congolais. Joseph est très méfiant vis à vis de prêtres. Car il connait leur hypocrisie.

En revanche , Kabila sait ausssi que Fatshi est un honnête qui ne se bat que pour la RDC. Si on demandait à Kabila de choisir de mourir entre les mains des prêtres ou celles de Fatshi, même si dans les deux cas on ne lui offre que la mort, il choisira mille fois de mourir entre les mains de Fatshi. Avec ce dernier, il mourra paisiblement et selon la loi.

Quant à Fatshi, il sait que les prêtres qui représentent la Cenco ne sont pas avec lui. Il fait semblant d’être gentil avec eux, mais il est dix mille fois méfiant. Un faux naïf!

En terme politique, les prêtres veulent profiter de tensions actuelles pour récupérer une certaine influence et faire basculer la situation en faveur des mafieux miniers. Leur Mission!

Le pacte démoniaque entre prêtres et Kabila contre Fatshi n’est donc pas possible car il proposera deux enfers différents alors que l’enfer ne doit être qu’ un.

Si ça se conclut malgré tout, ca restera lettre morte . Car c’est Fatshi qui a le pouvoir et, il ne décidera qu’en faveur du peuple. Kabila et les prêtres n’auront que leurs yeux pour pleurer. Bakoyanga nua!

La seule option qui reste à Kabila, d’un coté, et aux prêtres, de l’autre’ c’est l’option militaire contre Fatshi. Là aussi, les Fardc et leurs alliés américains les attendent de pieds fermes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via