DÉSIRÉ KONDE VILA KIKANDA, L’AMI DU NORD-KIVU

UN TEXTE DE MAGLOIRE PALUKU

Quand tu es venu à Goma en 1988, nous sommes redevenus La Province du NORD-KIVU. Tu étais le troisième gouverneur du NORD-KIVU mais le premier après vingt-trois ans de dépendance à Bukavu du Grand Kivu. Deux ans seulement comme gouverneur mais avec un succès et des souvenirs indélébiles.
Le président Mobutu t’avait chargé de consolider la paix, et de booster l’élevage, l’agriculture, le tourisme, de bien canaliser la vente de l’or, du pyrèthre…
Avec ton président de l’assemblée régional Maître Rive Live Paluku, ensemble, vous avez insisté sur la cohabitation pacifique des peuples et l’expansion du commerce.

DÉSIRÉ KONDE VILA KIKANDA, L’AMI DU NORD-KIVU

Tu disais que le NORD-KIVU n’avait besoin que de paix. Que l’on pouvait construire une clôture autour de toute la province et vivre heureux , car on avait tout. A ton époque, l’élevage de bovins avait progressé de 35% jusques à 113.000 têtes rien que dans le Masisi.
Le président Mobutu t’avait donné un devoir de lui construire une maison d’habitation. Tu as choisis des briques rouges de Butembo, avec l’entrepreneur Mwembo de Bribo (Briqueterie de Butembo) pour construire la belle villa du maréchal, devenue le bureau des gouverneurs et aujourd’hui vendue. Tu avais précisé que le Marechal avait acheté « cash », en millions des francs belges, cette parcelle et les maisons qui s’y trouvaient.
Un jour en 1989 tu avais vu une femme qui allait accoucher la nuit, marcher à pied. Tu as eu pitié et tu as construit un petit dispensaire dans le quartier modeste de Katoyi qui porte encore ton nom.
Tu disais en 1990 qu’il fallait des douches et toilettes publiques à Goma, que l’aéroport international de Goma devrait être balisé…
La petite ville de Goma en 1989 était propre. Tous les samedis, en personne, tu visitais le centre ville, tu exigeais qu’elle soit fleurie, jardinée, les bâtiments repeints. ..
Quand le Maréchal Mobutu t’a fait , précipitamment, quitter Goma pour aller calmer les troubles de Lubumbashi, tu avais refusé et le grand président t’avait répété : « le successeur de Konde au Shaba c’est Konde Vila Kikanda ». Tu ne t’es jamais remis de cette anecdote. Ta première femme, également.

DÉSIRÉ KONDE VILA KIKANDA, L’AMI DU NORD-KIVU

Tu étais le député national non originaire le mieux élu de la ville de Goma.
En 2013 tu as pris part aux négociations de Kampala avec le M23. Ton expérience d’ancien gouverneur et ton apport dans les débats étaient remarquables.
En 2015 tu t’es battu contre certains députés nationaux du SUD-KIVU qui disaient que leur province se limite au port de Goma. Tu avais regretté cette velléité !
Ton courage d’ancien militaire, ta force d’ancien gouverneur de Kinshasa , ta formation dans la territoriale , ta volonté d’être toujours en harmonie avec le NORD-KIVU n’ont pas guéri ta maladie. Depuis quelques années tu devrais aller voir tes médecins en Europe et voilà ton séjour est arrivé à son terme sur cette terre infinie.
Ta voix barytonne forte, ton éloquence, tes rires aux éclats ,tes colères, ton goût de bons repas, ton esprit managérial, tes instincts et réflexes attentionnés…faisaient de toi un
homme.

MAGLOIRE PALUKU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via