Rdc: Polémique autour de dépassement du budget à la Présidence.

La reddition des comptes fait partie des prérogatives constitionnelles du Ministre des Finances… Les équipes du ministère se sont déployées au mois de mars. Le document a été transmis à la Cour des comptes le 2 novembre confirme Sele Yalaghuli, ministre des Finances.
Les discussions techniques sur la reddition des comptes se tiennent à la Commission Ecofin de l’Assemblée nationale. C’est à ce niveau que la Cour des comptes donnera ses avis et ceux qui ont des choses à contester pourront le faire à ce niveau.
Le ministre des Finances rend compte aux deux chambres du Parlement qui est l’autorité budgétaire. Elle vise à évaluer les dépenses et corriger éventuellement certaines choses avant l’adoption de la prochaine loi de finances.
Le Ministre Sele indique que la Reddition des comptes du Traitement du Président de la République honoraire n’est pas l’affaire du Ministre des Finances.
C’est une prévision faite par le Ministère du Budget et votée dans la Loi de finances par le Parlement.
La Reddition des comptes « La Cour des comptes a fourni des avis. Elle a été bel et bien saisie. Elle dit attendre de verser ses avis techniques et faire la certification lors des travaux en commission au Parlement.
Afin ,L’exercice de reddition des comptes ,c’est un exercice de rétablissement de la vérité. .. Il ne s’agit pas d’accuser les gens d’avoir fait les dépassements. Le document a été déposé le 2 novembre à la Cour des comptes et le même jour à la Présidence.
A la question des Rémunérations. Toutes les dépenses contraignantes sont bel et bien rencontrées même si ça se fait parfois avec un certains décalages confirme Sele Yalaghuli, Ministre des Finances.

Expert en images et communication.
Abconews
+243816685439

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via