ÉTAT DE DROIT OU ÉTAT DE DÉSORDRE



Le 21 novembre 2020, le VPM de l’Intérieur Gilbert KANKONDE a suspendu le DG de la DGM, Monsieur KASHWANTALE Roland pour INSUBORDINATION , à la suite de sa visite d’inspection dans un centre de détention clandestin de la DGM à Gombe. Mais curieusement, ce lundi 23 novembre 2020, le DG de la DGM a continué à travailler au vu et au su de tout le monde.

Dans l’entourage de ce DG, ses acolytes racontent à tout le monde que Monsieur KASHWANTALE est soutenu par la Première Dame, Denise NYAKERU et son Grand-Frère JOHN NYAKERU, tous des BASHI . Ces derniers ont demandé au Président de la République de casser la mesure prise par l’Autorité de Tutelle, le VPM Gilbert KANKONDE . Mais on aurait souhaité que cela se passe de façon officielle, c’est-à-dire, le DG KASHWANTALE a été suspendu par un arrêté ministériel et que la levée de mesure soit aussi faite par un arrêté ministériel, en vertu du principe administratif de parallélisme de forme.

Le public voudrait savoir si avant de prendre sa mesure de suspension, le VPM Gilbert KANKONDE avait informé le Président de la République, car il s’agit d’un responsable du service de sécurité. Si tel était le cas, on pense que la levée de la mesure de suspension allait aussi se faire d’une manière officielle.

Chose grave : nous avons assisté aujourd’hui ce lundi 23 novembre 2020 à une scène honteuse qu’on a déplorée pendant le régime précédent. Le DG suspendu est allé inaugurer le Centre Médical de la DGM construit par son prédécesseur, et qu’il n’a jamais visité depuis qu’il est patron de la DGM. Dans sa délégation, on a vu le jeune-frère ( JACQUES TSHISEKEDI) qui travaille avec lui à la DGM comme pour prouver qu’il est fort et soutenu par la famille présidentielle. Toutes ces scènes que nous vivons actuellement, ne sont pas différentes de celles qu’on a condamnées hier.

Il aurait été mieux que le Président de la République s’accorde avec son VPM pour sortir un autre arrêté ministériel levant la mesure de suspension que procéder comme on l’a fait.

Agir autrement, c’est affaiblir et humilier l’Autorité de Tutelle. Ça devient une histoire de famille où le nom de la première dame , son grand-frère JOHN NYAKERU s ont cités, et où l’on voit le jeune-frère du Président de la République en triomphe en public avec le DG suspendu. Tout ceci n’a aucune image d’un état de droit. Les congolais observent et auront tendance à confirmer la thèse selon laquelle qu’il y a des amateurs au sommet de l’État, comme aimait bien le dire Feu Etienne TSHISEKEDI, d’heureuse mémoire, à l’égard du régime précédent.
 
Le triomphalisme notoire du DG de la DGM sur l’Autorité de Tutelle soulève quelques interrogations pertinentes : 

1. Comment remettre en cause une décision officielle prise par arrêté ministériel, juste par des appels téléphoniques des personnes influentes ? Dans quelle République sommes-nous ?

2. Quelle image donnée aux ennemis de la République, et à tous ceux qui veulent à tout prix voir le Président de la République échouer pendant son quinquennat, et être désapprouvé par la population ?

3. Est-ce que dans la gestion de l’ex-Président Kabila, on a vu les membres de sa famille travaillaient dans les entreprises ou services publics  et être visiblement à la solde des mandataires ?

4. Comment le frère de l’actuel président de la République ( JACQUES TSHISEKEDI ) peut-il se permettre d’accompagner un DG suspendu en triomphe ? N’est-ce pas là ternir l’image du Sphinx de Limete, Feu Étienne TSHISEKEDI?

5. Quelle est la place du changement de mentalité prôné par le Président de la République dans la gestion de la chose publique? L’État de droit est un simple slogan ou une réalité en RDC ?

  1. Quelle urgence y-a-t-il à lever cette mesure de suspension en violation de la procédure en vigueur, pendant que le DGA Papy MBUYI était désigné pour assumer l’intérim du DG suspendu?

7. Quels sont les intérêts que la famille présidentielle veut à tout prix préserver via un mandataire dont les actes de mauvaise gestion sont connus de tous?

Nous apprenons que les agents de la DGM qui ont salué la décision du VPM Gilbert projettent de manifester dans les jours à venir contre la mauvaise gestion de leur DG. De plus, ils sont déçus de voir la famille présidentielle encourager la cacophonie à la DGM, au mépris des principes de la bonne gouvernance.

Ensemble, combattons et dénonçons les anti-valeurs.

Sé/Collectif des Agents et Cadres de la DGM .

Share via