L’UNION SACREE EST ELLE REELEMENT FCC BIS ?

Les partis politiques ont l’importance vitale, étant une source ou le géniteur de l’animal politique, appelé à assumer des hautes fonctions de l’État, presque tous les postes clés de la république lui sont confiés,son étude s’avère nécessaire pour permettre aux élites intellectuelles d’avoir une nouvelle vision des partis politiques, surtout l’avènement de l’Union sacrée initié par le président de la République Democratique du Congo Félix Tshisekedi qui démontre le souci d’instaurer la nouvelle image des partis politiques, qui doivent reposer sur l’idéal, le projet de société, d’un programme d’action, l’organisation structurelle, la prise de conscience nationale et patriotique ce qui fait que l’Union sacrée n’est pas fcc bis.le chef de l’État a trouvé les partis politiques congolais dans les etats suivants : Plusieurs partis politiques sont sans bases idéologiques et doctrinales ainsi que Sans programme. un tel parti politique doit répondre aux problèmes sociaux des congolais quand il sera au pouvoir. Les alliances des partis politiques se fondent seulement sur le dénominateur commun le partage équitable et équilibré du pouvoir non sur l’idéal commun,ni un programme ou ni l’idéologie commune. Les partis politiques sont devenus un lieu de gagne pain facile ou d’enrichissement illicite,ce qui fait que le débauchage ou le vagabondage politique est au rendez vous.les formations politiques sont ciconstatielles et éphémères. La prolifération des partis politiques s’opère à la veille des élections,non véritablement implantés dans les coins et recoins du pays, se créent le matin et meurent le soir.il y a même le distinguo des partis politique.
Les partis politiques appartiennent au président du parti.il se considère comme le père et le chef d’une grande famille où les membres ou les cadres seraient leurs progénitures avec l’avènement de fameux concept

Tous ces caractéristiques ou les errements des partis politiques hérités depuis 1960 à nos jours, demandent un travail de longue haleine, ce ne pas par une baguette magique que les partis politiques congolais doivent être transformés, c’est vraiment un processus qui doit être engagé par les congolais sous l’impulsion du président de la république comme il a manifesté la volonté de faire de la république démocratique du Congo un Etat fort et prospère.

La lutte politique et scientique s’intensifient !

Vive le nouvel ordre politique !
Vive la nouvelle vision des partis politiques!
Vive la R.D.C!

BETTENS NTUMBA.

Share via