LE TERRORISME DE L’UDPS AU KATANGALe pasteur MULUNDA vient d être arrêté et on l’a amené à l’ANR

. Les policiers disent détenir le mandat du Redoc de lubumbashi. Ses deux pasteurs qui sont arrivés sur les lieux ont été tabassés et déshabillés. Ils ont quitté nus la parcelle.

Des sources sur place, on nous informe que le pasteur Mulunda est arrêté arbitrairement par le REDOC sur instruction du président Félix Tshilombo pour faire taire les katangais contre la domination nous imposée par ses frères.

Pas plus tard qu’aujourd’hui, les kasaiens ont défié le pouvoir public à Kasumbalesa , sur le sol des katangais au sujet du conflit qui concerne leur parti communautaire UDPS. Et rien n’a été fait pour montrer l’État de Droit aux Congolais.

Chers congolIais, la dictature sauvage de l’UDPS s’installe chaque jour sur le sol katangais. Il y risque que le pasteur Mulunda soit empoisonné sur instruction du club de mafia à la présidence comme ils l’ont fait avec feu le lieutenant général Mukuntu.

Le pays va mal, plus mal qu’avant. Si rien n’est fait dans l’immédiat, il y a lieu d’un débordement qui va conduire à la guerre civile. Et le responsable numero un sera Felix Tshilombo qui n’a pas su maîtriser la gestion du Congo, mais passe son temps à remplir ses poches et ceux des ses alliés de l’UDPS.

Un homme prudent voit le mal de loin.
(Mtoto Mwema)

Share via