FÉLIX TSHISEKEDI CHOISI LUALABA COMME SON CHAMP DE MAÏS OÙ CHAQUE JOUR QUI PASSE LES MEMBRES DE SA FAMILLE POLITIQUE COMME BIOLOGIQUE RANÇONNENT LES FRUITS

NOUS AVONS TOUS CRITIQUÉ LA GESTION DE KABILA MAIS CE QUI SE PASSE AU LUALABA DEPASSE TOUT ENTENDEMENT POUR CEUX QUI VOUDRAIENT CHANGER LES CHOSES AU NOM DU PEUPLE D’ABORD SOUS COUVERTURE DES PROCHES DU POUVOIR ACTUEL QUI EST L’UDPS LA COMPTABILITÉ 2023 SERA SALÉE …

LUALABA:

LES RÉVÉLATIONS SUR LA SUSPENSION DE TRÉSOR TSHIKAMBI, NORBERT MBANGU ET LA DÉMISSION DE PATRICK THIERRY ANDRÉ KAKWATA.

Le noeud du problème c’est le fameux contrat de Congo Invest rejeté par l’autorité de régulation des marchés publics qui ne respectait pas la procédure des passations des marchés publics pour lequel le vice Gouverneur et Gouverneur intérimaire Fifi Masuka Saini aurait exigé 19 millions de dollars à la signature.

Ce contrat consistait à la réhabilitation de la route katebi jusqu’à wansela et son électrification.Oui initiative très salutaire pour la population dont les dessous des cartes ne sont que l’enrichissement illicite du gouverneur intérimaire et ses proches.

Dans cette manœuvre,il fallait arracher les signatures des ministres provinciaux du budget et plan Trésor Tshikambi et Patrick Thierry André KAKWATA qui malheureusement n’ont pas cédé à la pression du vice Gouverneur Fifi Masuka Saini pour raison d’irrégularité, elle qui voulait a tout prix mettre en marche son plan de détournement et piéger les deux ministres.
Intransigeant face à la maffia du vice Gouverneur,le ministre Patrick Thierry André KAKWATA a opté pour la démission refusant ainsi de cautionner le détournement et la megestion.

Pour Trésor Tshikambi élément gênant du clan Masuka pour sa ferme décision de ne pas aussi cautionner les irrégularités dans la mise en exécution de ce contrat de Congo Invest,la seule option était de l’écarter dans la chaîne de la magouille. de la signature du dit contrat par une suspension avec comme prétexte , »Absentéisme » alors que ce dernier document à l’appui et prise en charge de la province y compris a déjà obtenu l’autorisation du vice Gouverneur pour ses études au collège des hautes études stratégiques CHESD à Kinshasa chaque fin de weekend.

Fifi MASUKA qui cherche à tout prix à se débarrasser des ministres gênants avait également comme cible le ministre provincial des infrastructures l’ingenieur Norbert Mbangu Mwangal.
Ce dernièr elle l’accuse de mauvaise gestion des fonds alloués aux travaux de la route nationale numéro 39 Kolwezi-dilolo et de la route nationale numéro 1 tronçon Nguba-lubudi.
Ce que ne maitrise pas par ignorance le vice Gouverneur puisqu’entourees des conseillers haineux est que sur ces routes à compétence du gouvernement central ont bénéficiées de l’intervention du gouvernement provincial sur les points chauds avec l’atelier d’engins acquis sur fond propre du gouvernement provincial du lualaba pour faciliter le trafic en attendant leurs réhabilitations de fond en comble.
Sur une route en terre battue,la durée de praticabilité ne dépasse pas les 6 mois d’après l’expertise d’où le décaissement à plusieurs reprises des fonds d’intervention pour maintenir la route en état.

Pour les moyens qui n’ont pas suivi depuis l’absence du gouverneur en vu d’intervenir sur les bourbiers, Norbert Mbangu paie le prix et est suspendu par la toute puissante reine du lualaba.
La maffia est démasquée lorsque le gouverneur intérimaire assoiffée du pouvoir attribue l’intérim des ministres suspendus aux commissaires généraux du gouvernement malléables pour réussir ses manœuvres sachant que ces derniers ne sont pas redevables devant l’Assemblée provinciale pour un quelconque contrôle parlementaire.
L’intérim du ministre du budget est attribué à l’un de ses proches en la personne du commissaire général en charge de l’économie Mathieu Kazembe Nswana qui a comme directeur de cabinet Le fis du vice Gouverneur Jeffrey Masuka en vue d’accélérer le processus de signature de l’irregulier contrat de Congo Invest, l’intérim du ministre des infrastructures quand à lui est attribué au commissaire général en charge des sports Paulin Kalau

D’autres révélations qui mettent contre mur le vice Gouverneur et Gouverneur intérimaire qui s’est errigee en ennemie jurée du gouverneur Richard MUYEJ mangeze Mans c’est cet endettement de plus de 60 millions de dollars en 4 mois seulement pour des projets jusque là sur papier alors qu’à longueur des journées ses adeptes accusaient Richard MUYEJ mangeze Mans d’endettement de plus de 80 millions de dollars sur un exercice de 5 ans, à vous de choisir le mal nécessaire pour un endettement pour des réalisations palpables et un endettement pour des projets non concrets dans un court délai.

Au lieu de se concentrer à l’essentiel, c’est plutôt l’acharnement Politique qui a élu domicile au gouvernorat du lualaba.
On suspend des ministres sans aucun respect de la procédure de suspension,c.a.d. sans aucune demande d’explication avant la suspension,une première et une innovation administrative au lualaba signée la reine du moment »Fifi MASUKA ».

La suite au prochain numéro.

Share via